search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
Retour d’expérience


commande, avec une réduction du taux de retour pour non-conformité qui passe de 2 à 0,1 %, et une réduc- tion des délais de livraison, aujourd’hui à parts égales en J+1 et J+2. Sans compter la possibilité d’étoffer significativement l’offre pro- posée par chaque plate-forme régio- nale, qui atteint désormais 2 000 à 2 500 références et tient mieux compte des habitudes de consomma- tion locale. En tout, à l’échelle natio- nale, France Boissons distribue aujourd’hui environ 6 700 produits : bière en fût et en bouteille, spécialité historique du groupe, mais aussi plu- sieurs milliers de références de vins et spiritueux, des sodas et jus de fruits ou des eaux minérales.


Un outil ad hoc


La plate-forme régionale de Geis- polsheim illustre le chemin par- couru à plus d’un titre. Sur cette commune du sud de l’aggloméra- tion strasbourgeoise, le distributeur a déménagé de quelques centaines de mètres pour s’installer dans un entrepôt développé clés en main de 8 000 m², plus du double du précé- dent. Livré mi-2014, ce nouvel outil a pleinement bénéficié du plan de modernisation des équipements intralogistiques et de remise à plat des process. Il permet aujourd’hui de livrer quasi exclusivement en J +1 les quelque 4 200 clients de la filiale qui couvre l’Est de la France et réalise une soixantaine de mil- lions d’euros de chiffre d’affaires. Au total, elle a consacré plus de 4 M€ à cette nouvelle plate-forme et à l’évolution des deux sites en cross-docking qu’elle alimente, à Mulhouse et à Épinal. En 2018, la


Une couverture sans pareil


La réorganisation du réseau a privilé- gié un schéma en étoile au départ de 14 plates-formes logistiques régio- nales. En plus de livraisons en direct aux clients, elles préparent les com- mandes, expédiées à ce jour vers une soixantaine d’entrepôts répartis sur tout le territoire. Près d’une trentaine fonctionnent en cross-dock total sur 1 000 à 1 500 m², et 23 en cross-dock partiel avec une partie d’approvisionnement en direct des fournisseurs. Moins d’une dizaine de sites sont encore dans un fonctionnement classique, plus autonome.


Mise en stock : le site réceptionne environ 250 palettes chaque matin, soit une centaine de tonnes de marchandise.


Visite en images...


Geispolsheim : située au sud de Strasbourg, c’est l’une des 14 plates-formes régionales du réseau de France Boissons.


8 000 m² : le bâtiment livré mi-2014 a plus que doublé les surfaces logistiques disponibles et compte 17 portes à quai.


plate-forme strasbourgeoise devrait aussi desservir le site de Metz pour une partie de ses flux en cross- docking partiel, en complément de son approvisionnement en direct des fournisseurs. Le site de Geispolsheim fonctionne 5 jours sur 7, sauf événement excep- tionnel. Ses effectifs ont été renfor- cés d’une vingtaine de collabora- teurs, tous métiers confondus, pour dépasser les 65 personnes. Au cœur


de l’entrepôt, l’équipe qui s’emploie à la réception des marchandises et à la préparation des commandes approche la vingtaine, y compris les encadrants et la personne en charge de la gestion des vides (contenants consignés et verre perdu), sans compter les éventuels intérimaires et saisonniers, indispensables pour gérer les pics d’activité. « Leur inté- gration est d’ailleurs facilitée par la mise en œuvre du WMS de Manhat- tan, qui fiabilise évidemment la ges- tion du stock et dont un module assure le guidage vocal des opéra- tions. Cela peut être le cas pour la mise en stock après les réceptions du matin, le nombre de références ayant été porté de 1 500 à 2 500, mais c’est systématique pour la pré- paration des commandes », explique Pierre Dauendorfer, le responsable de la plate-forme.


Priorité à l’efficacité et à l’ergonomie


Au-delà du gain en productivité, le rangement et les parcours étant optimisés, le passage du papier au


N° 1 - SEPTEMBRE 2017 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE  35


© M. Rabiller © France Boissons © France Boissons


© France Boissons


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104