search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
Zap L’essentiel C Fives rachète Syleps


’est le rachat de l’été. Le groupe Fives, spécialiste des systèmes automati-


sés, a acquis Syleps, société basée à Lorient, également spécialisée dans l’intralogis- tique. « La combinaison des expertises technologiques de Fives et de Syleps, mais aussi la complémentarité en termes de secteurs d’activité et de couverture géogra- phique, va donner naissance à un acteur de tout premier plan sur un marché où la demande explose véritable- ment », se félicite Philippe Verne, directeur général de Fives Intralogistics. Syleps, qui devient donc une SBU du groupe Fives, a démarré son activité en 1975 dans l’informatique indus- trielle. Une spécificité qui lui a permis d’intégrer la techno- logie des microprocesseurs


dans les organisations logis- tiques et de réaliser ainsi, dès 1979, sa première application dans l’agroalimentaire. Cinq ans plus tard, elle devenait pionnière de la préparation de commande informatisée. Elle développera ensuite son offre en associant l’automatisation à ses solutions informatiques. Devenue incontournable dans l’agroalimentaire, elle s’est également intéressée à la grande distribution. C’est ainsi que 2017 verra la mise en route d’une troisième ins- tallation pour U Log (la filiale logistique de Système U). Très active également en R&D, elle a lancé récemment l’OPR (Order Picking Robotique), une solution 100% automati- sée pour la constitution de palettes hétérogènes, dans les entrepôts des distributeurs ou de leurs prestataires. JPG


SprintProject,


un hyperaccélérateur de start-up Face aux transformations radicales qui vont transformer la supply chain urbaine, le SprintProject compte proposer un programme d’accélération (sur 18 à 24 mois) à un panel de start-up sélectionnées. L’idée consiste à permettre à des entreprises déjà créées de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, via un réseau d’experts reconnus dans des fonctions comme digital marketing, les SI, la sécurité, les ressources humaines ou encore la gestion des opérations. « Nous avons en France, et particulièrement dans le domaine de la logistique urbaine, un nombre considérable de jeunes entrepreneurs qui arrivent sur le marché avec des idées formidables, mais qui sont confrontés très vite à des problématiques non prévues ou qui les dépassent », explique le fondateur de SprintProject, Fabien Esnoult, expert de la logistique urbaine et lui-même entrepreneur. Le SprintProject se déclinera en deux volets : l’accélérateur de start-up (Hyperdrive), et le partage du savoir (Knowledge) qui sera mis en place avec le Cret-Log (université Aix-Marseille) et l’Aslog. JPG


Faites briller votre supply chain... e supply c Pour connaître la suite de l’histoire ... flashe moi ! Pou


Cabinet de conseil en man ^ƵƉƉ^ƵƉƉůů LJ ŚĂŝŶ ʹKƉĠƌ


onseil en manag ŚĂŝŶ ʹ KƉĠƌĂƟŽŶƐ  ^Ğƌǀ nagement ŶƐ  ^ĞƌǀŝŝĐĞ ůŝĞŶƚƐ  ŽŶĚƵ Ğ Ě Ƶ ŚĂŶŐĞŵĞŶ ŝĞŶƚƐ  ŽŶĚƵŝŝƚĞ ĚƵ ŚĂŶŐĞŵĞŶƚ Pour connaonnaîtîtrtre our connaî re lala suisuite de hisistoirire flashemo ash moi uitte de l’histotoire ... flashe oi ! chain...


A


c n


c o


l


él


I t


i


t


é é a


i


a r


t a m


u t r


e


n e o


o f r u


s f l l


s..Cit w e etr a n


i d


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104