search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
Cette année, dans le cadre de notre dossier spécial consacré aux prestataires logistiques (3PL en anglais, pour Third Party Logistics), nous avons choisi d’explorer ce qui constitue toujours leur cœur de métier, à savoir la gestion des ressources humaines. Les chantiers en cours ne manquent pas, comme en témoignent les quelques DRH que nous avons interviewés.


C


’est le cœur du réacteur. Pour les prestataires en logistique contractuelle, la gestion des ressources humaines a toujours été


l’enjeu majeur. D’abord parce qu’avant toute autre chose, ce sont les compé- tences et la motivation des hommes et des femmes qui composent les équipes du 3PL qui vont faire in fine qu’un projet vendu à un client se transforme en succès sur le plan opérationnel. La mission des DRH est très vaste : gérer les rémunérations, les compétences et les carrières, définir et mettre en place des parcours de formations, négocier avec les représentant du personnel et les syndicats les conditions sociales, recruter de nouveaux talents, chercher à améliorer les conditions de travail et de sécurité, cultiver l’esprit d’équipe, l’initiative et l’engagement de ses col- laborateurs… sans oublier le dossier de la pénibilité (voir encadré page 52). Ajoutons à cela un particularisme de l’activité des 3PL, à savoir l’im- plication de la DRH dans les phases d’avant-ventes, lors des réponses aux appels d’offres, surtout lorsqu’il s’agit d’une primo externalisation avec reprise de personnel, dans le cadre de l’article L.1224-1 du Code du Tra- vail (qui a remplacé l’article L.122- 12). Dans ces cas-là, le savoir-faire et l’expérience du prestataire en la matière peuvent constituer un avan- tage concurrentiel décisif pour rem- porter la mise. Car ces opérations de reprise de personnel doivent laisser peu de part à l’improvisation. Il faut savoir communiquer, écouter et négo- cier avec les salariés repris l’évolu- tion de leurs statuts sociaux existants (convention collective, mutuelle, retraite, usages en tous genres), en essayant de réduire au maximum des écarts qui pourraient exister avec ceux de l’ensemble des salariés du presta- taire. Il faut aussi savoir gérer le chan-


A suivre dans ce dossier PAGE 54


« La digitalisation va renforcer le management de proximité » Frédéric Fournié, Directeur des Ressources Humaines, Supply Chain, de XPO Logistics en France


PAGE 56


« Tout l’enjeu est de savoir détecter les talents en interne » Sandra Guénard, Directrice RH France chez ID Logistics


PAGE 58


« Nous avons refondu notre organisation juridique et sociale » Claire Bruneau, DRH de DHL Supply Chain France


PAGE 60


« 70 % de notre valeur, c’est l’humain » Bernard Legoueix, Directeur Exécutif de GT Logistics


PAGE 62


« 70 % des postes clés à pourvoir le sont via la promotion interne » Laurent Leleu, Directeur RH de FM Logistic France


PAGE 66


« L’entretien individuel n’est pas à sens unique » Stéphanie Poix Delforge, PDG d’Ardennes Copacking Routage


PAGE 67


« Nous avons lancé notre formation clés-en-main avec l’Afpa » Alexandre Fraiseau, Responsable RH chez Gamba & Rota


PAGE 68


Top 150, classement 2017 des prestataires logistiques en France


JUIN 2017 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE  N°115


49


©GEODIS


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118