search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
News d’Ici et d’Ailleurs par Michel Gavaud


Face à Amazon


Après la longue bien qu’incom- plète liste des activités d’Amazon qui m’ont conduit à qualifi er Jeff Bezos de plus grand prédateur du commerce américain (voir les 3 derniers SCMag ou idelog.fr), qu’en est-il pour nous en Europe et plus particulièrement en France et que pouvons-nous faire ? Rap- pelons qu’aux Etats-Unis, à force de manœuvres discutables, sinon délictueuses, Amazon s’est appro-


prié plus de 50 % du marché des ventes sur internet de biens de grande consommation. Qui plus est avec son abon- nement Premium qui offre la livraison gratuite pour beau- coup de ses produits, Amazon réussit à convaincre 99 % de ses abonnés que l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Et pourtant, après avoir payé 90 € pour un combiné il y a 4 mois, je l’ai trouvé ce mois-ci à 99 € sur tous les autres sites, sauf Ubaldi et Amazon, qui le proposaient toujours à 90 €€ Mais au moment de passer commande, ô surprise, il n’était plus à 90 € sur Amazon mais à 99 € et c’est fi na- lement Ubaldi qui, à 90 €, avait la meilleure offre, livraison comprise. Est-ce la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour moi ? Toujours est-il que je me propose de partager avec vous mes réfl exions sur ce que nous pourrions faire face à Amazon.


A titre personnel : 1 – bien défi nir mon besoin avant de le transformer en intention d’achat. C’est ainsi qu’après avoir spécifi é 4 postes pour mon combiné, je n’ai trouvé qu’un seul modèle contre une dizaine pour des 3 postes et me suis évité bien des recherches inutiles. 2 – via un moteur de recherche générique, passer sur un comparateur de prix en intégrant le coût total livraison com- prise. Si j’avais démarré sur le moteur de recherche d’Ama- zon ou d’un autre fournisseur, j’aurais déjà été prisonnier de son système. 3 – A coût égal, privilégier les entreprises françaises qui laissent davantage de leurs profi ts en France. Chaque fois que je vois une facture établie au Luxembourg, en Alle- magne ou hors de France, je sais que l’entreprise « basée » en France n’est en fait qu’une boîte aux lettres qui « externa- lisera » tous ses profi ts. En tant que citoyen : chaque fois que je reçois un mode d’emploi dans la seule langue de Shakespeare ou (pire pour moi) de Goethe, réagir auprès du fournisseur ou du distri- buteur pour en demander la traduction. Et ceci bien que pour l’avoir testé, je sais que les chances de réponse sont minimes. « Schelle für Aufhängerohr » was ist das ? Deman-


der que dans les comparatifs indépendants, l’absence d’une notice conforme vienne pénaliser le produit ou le distributeur. Côté distribution : Alors qu’Amazon étend son emprise en maîtrisant tous les moyens de pro- duction, de vente et de distribution et vise le monopole absolu, pour- quoi ne pas choisir la légèreté et la fl exibilité en proposant des presta- tions sur mesure, mais aussi, sinon


plus économique qu’Amazon. En effet, certaines entreprises proposent aux distributeurs des solutions pour leur permettre de faire au moins jeu égal avec Amazon. Ainsi, Scallog avec ses robots de manutention, reste la seule alternative après qu’Amazon ait interdit à Kiva de commer- cialiser ses propres robots concurrents et gère le picking et la préparation des colis notamment pour L’Oréal. Ainsi Wing Logistics, start-up française qui, anticipant le Brexit, s’installe sur les 2 rives de la Manche pour propo- ser aux PME de prendre en charge la gestion du 1er


km :


emballage, transport et livraison et a su convaincre Chanel en France. Aux Etats-Unis, Jim Tompkins veut s’attaquer frontalement à Amazon en proposant la création d’une alliance qui s’appuierait sur un fournisseur de technologie (JDA), sur des transporteurs, des 3 PL, des propriétaires/gestionnaires d’entrepôts et aussi sur Tompkins International et Tompkins Robotics. Ce ne serait pas un 4PL car l’alliance à l’améri- caine ne doit pas générer de profi t. Avec des équipes plus légères, Jim compte bien offrir une solution compétitive face à Amazon.


En tant que Français : il serait bon de se réveiller plutôt que de continuer à vivre sur un petit nuage. Et prendre conscience que, dans tous les classements qui nous concernent, la France n’est plus la 5e mais se classe le plus souvent entre la 15e Ainsi 16e


puissance mondiale et la 25e


sa résilience, mais 70e 173e


pour la pression fi scale. 32e


place pour sa performance logistique, 19e pour la liberté d’entreprendre et, pire, en 2016 pour la compéti-


place. pour


tivité, elle a perdu 6 places en 10 ans. France, réveille-toi ! En tant qu’Européen : l’Europe doit cesser d’être une pas- soire en s’imposant des règlements ou des procédures qu’elle n’est pas capable d’imposer à ses partenaires commerciaux, en refusant l’existence des paradis fi scaux qui, comme le Luxem- bourg ou l’Irlande privilégient Amazon etc.


Et malgré cela, je continue à rester optimiste et à croire en une France unie, responsable et généreuse.


Retrouvez l’intégralité des News du mois sur le site Idelog.fr 82 N°114  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MAI 2017 4e volet Directeur Idelog - www.idelog.fr/dictionnaire


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96