search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
DOSSIER Prévisions/planification


Sylvain Jaguelin, Responsable des Opérations pièces de rechanges chez Manitou


catégories de pièces (consommation lente, régu- lière, erratique) en fonction du service cible sou- haité et des différents cycles de vie des pièces ? « Sur la partie approvisionnements, le fait de s’appuyer sur un APS est un impératif straté- gique », reconnaît Sylvain Jaguelin, Responsable des Opérations pièces de rechanges chez Manitou. Après une quinzaine d’années d’utilisation d’un APS devenu obsolète, notamment parce qu’il ne pouvait pas gérer un mode multi-entrepôt, Manitou se lance en 2014 à la recherche d’un nouvel outil utilisable


sur l’ensemble


de ses centres logistiques (chacun doté d’un ERP différent), tout en prenant en compte les spécifi cités locales. A l’is- sue d’un appel d’offres, le groupe choi- sit, en décembre 2014, l’éditeur suédois Syncron, spécialisé dans les solutions cloud dédiées à la gestion et à la tarifi - cation des pièces de rechange. 6 mois de projet plus tard (confi guration et para- métrages, interfaces, formation des pla- nifi cateurs), l’outil démarre d’abord en juin 2015 sur Ancenis, qui est amené à devenir le modèle de déploiement (tem- plate) pour les autres plates-formes : celle de Belvidere en février 2016, sui- vie par l’Afrique du Sud, l’Australie, puis Singapour fi n 2016. Pour l’année 2017, ce sera l’Italie et la Russie.


Pilotage par exception


Tony Abouzolof, Directeur Général


de Syncron UK


Le fait que la solution soit en mode cloud ne dispense pas de développer toutes les interfaces informatiques. « L’avantage est que Syncron peut communiquer avec les dif- férents ERP et constituer une plate-forme com- mune et unique pour gérer les pièces détachées sur les différents sites », souligne Tony Abouzolof, Directeur Général de Syncron UK qui a supervisé le dossier. La phase de démarrage s’avère un peu


délicate. L’APS ne donne réellement satisfaction qu’après une période de réglage de quelques mois où il a fallu réévaluer dans l’outil les taux de sécu- rité cibles au niveau du point de commandes pour pouvoir garantir le taux de disponibilité attendu. Sur Ancenis, la baisse du stock est de -7 %, avec une disponibilité maintenue à 95 % sur les com- mandes Europe. L’outil émet en automatique des propositions de commandes sur les pièces à stocker, les planifi cateurs n’ont qu’à les valider ou les modifi er le cas échéant. « Au début, nos clients, c’est le cas de Manitou, ne veulent pas trop automatiser : ils restent prudents. Mais géné- ralement, au bout d’1 an ou 2, plus de 80 % des pièces sont en traitement automatique, et 20 % avec une intervention du planifi cateur », nous a confi é Tony Abouzolof. Ce pilotage par excep- tion devrait permettre aux équipes de se consa- crer davantage aux actions à engager auprès des fournisseurs plutôt qu’à l’analyse de stock. Par ailleurs, Syncron propose des fonctionnalités de simulation que Manitou commence à apprécier. « Ajuster le taux de service cible et voir précisé- ment l’impact fi nancier sur le stock à horizon 1 ou 2 mois, c’est très intéressant dans la prise de décision », reconnaît Sylvain Jaguelin. La pro- chaine étape, en 2018, sera peut-être de déployer un pilote chez les concessionnaires…  JEAN-LUC ROGNON


 28.000 m2


Ancenis en chiffres au total pour le stockage


des pièces détachées


 Dont un bâtiment grande hauteur de 22.500 m2 en température dirigée, avec transstockeurs


 L’autre bâtiment est consacré aux pièces de grandes dimensions (certaines de 6 m de long)


 650 à 700 colis en réception par jour  4.500 à 5.000 lignes de commandes par jour (environ 1 M par an)


 1.100 colis au départ par jour (240 à 250.000 par an)


142 N°112  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MARS 2017


©MANITOU


©MANITOU


©MANITOU


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118  |  Page 119  |  Page 120  |  Page 121  |  Page 122  |  Page 123  |  Page 124  |  Page 125  |  Page 126  |  Page 127  |  Page 128  |  Page 129  |  Page 130  |  Page 131  |  Page 132  |  Page 133  |  Page 134  |  Page 135  |  Page 136  |  Page 137  |  Page 138  |  Page 139  |  Page 140  |  Page 141  |  Page 142  |  Page 143  |  Page 144  |  Page 145  |  Page 146  |  Page 147  |  Page 148  |  Page 149  |  Page 150  |  Page 151  |  Page 152  |  Page 153  |  Page 154  |  Page 155  |  Page 156  |  Page 157  |  Page 158  |  Page 159  |  Page 160