search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
L’ESSENTIEL Mes News


« M


JLL recense les gros projets 2016 sur les marchés secondaires de Carrefour à Savigny-sur-Clairis, exploité


archés secondaires 1 – Dorsale 0 », tel est le titre humoristico-footballistique choisi par la société de conseil en immobilier JLL pour son très complet panorama logistique France. On y apprend que le territoire hors dorsale (les fameux marchés secon- daires) a concentré 53 % de la demande placée totale, du jamais vu depuis 2011, avec pas moins de 13 transactions recensées supérieures à 40.000 m², en quasi-totalité des opérations clés-en-main, pour des acteurs de la grande distribution. Normal, puisque ces derniers ont repré- senté en 2016 près de 40 % des m2


commercialisés dans


l’Hexagone, le trio de tête étant Carrefour (345.000 m² avec 4 transactions), Intermarché (222.000 m² avec 4 transactions) et Leclerc (217.000 m² avec 6 transac- tions). Les régions de l’Occitanie, du Centre Val-de-Loire et de la Bretagne concentrent 8 des 13 transactions de plus 40.000 m² enregistrées à l’extérieur de la dorsale. JLL cite notamment 2 futurs méga-entrepôts Carrefour, l’un à Poupry près d’Orléans (131.000 m2 Allonnes, près du Mans (81.000 m2


), l’autre à


mil (groupe Leclerc) à Castelnaudary (89.000 m2 la 1ère


), et celui de la Soca- ), dont


pierre a été posée en janvier dernier. La Vallée de Répartition de la demande placée en France*


la Saône a également vu l’éclosion d’un entrepôt XXL de 75.000 m2


par FM Logistic depuis décembre 2016.


Les transactions phares de la dorsale En Ile-de-France, JLL fait remarquer que la part des clés- en-main a doublé d’une année sur l’autre (32 % de m2 commercialisés). Les 3 plus grosses opérations sont l’en- trepôt de 84.000 m2


pour Weldom à Breuil-le-Sec (60),


dont la construction devrait être achevée avant la fi n du 1er


semestre 2017, celui de 54.000 m² de Metro Cash


de Lidl dans la zone de Chesnes, et la loca- tion à Satolas-et-Bonce d’un 43.000 m2


en cours de construction à Pusignan pour le compte d’ITM (groupe Intermarché), le futur entrepôt de 46.000 m2


(fi liale du groupe Auchan) auprès de Good- man. Dans le Nord, JLL a recensé 2 tran- sactions de plus de 40.000 m2


(27 % de la


demande placée), qui concernent des presta- taires logistiques et sont localisées à Lauwin- Planque : la construction lancée par Good- man d’un 54.000 m2 bail d’un 42.000 m2


pour Log’S et la prise à du portefeuille Logicor


par Jung Logistique (pour y installer son client Heineken). Quant à Marseille, avec à peine plus de 110.000 m² commercialisés (contre une moyenne de 207.000 m2


entre


2007 et 2015), la zone a tourné au ralenti. Aucune transaction de plus de 40.000 m² n’a été comptabilisée en 2016 par JLL. La plus grande opération est la prise à bail par XPO Logistics d’un entrepôt de classe B de 28.000 m² à Vitrolles chez Easydis (fi liale du Groupe Casino) et la future plate-forme Sud-Est de Biocoop de 21.000 m2 renard-Provence.  JLR


à Château-


& Carry que développe Segro à Mitry-Compans (pour fi n 2017) et la prise à bail par Leroy-Merlin de l’en- trepôt d’Axa Reim à Combs-la-Ville (42.000 m²), utilisé précédemment par Kuehne + Nagel. En région lyon- naise, les 3 transactions phares de plus de 40.000 m² qui ont soutenu le marché (45% de la demande placée) sont à mettre à l’actif de la grande distribution : un 70.000 m2


par la SNC OIA


14


N°112  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MARS 2017


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118  |  Page 119  |  Page 120  |  Page 121  |  Page 122  |  Page 123  |  Page 124  |  Page 125  |  Page 126  |  Page 127  |  Page 128  |  Page 129  |  Page 130  |  Page 131  |  Page 132  |  Page 133  |  Page 134  |  Page 135  |  Page 136  |  Page 137  |  Page 138  |  Page 139  |  Page 140  |  Page 141  |  Page 142  |  Page 143  |  Page 144  |  Page 145  |  Page 146  |  Page 147  |  Page 148  |  Page 149  |  Page 150  |  Page 151  |  Page 152  |  Page 153  |  Page 154  |  Page 155  |  Page 156  |  Page 157  |  Page 158  |  Page 159  |  Page 160