This page contains a Flash digital edition of a book.
alors d’optimiser l’ensemble de l’or- ganisation de la SC (sous-traitée) afin de garantir de façon optimale la dis- ponibilité des produits sur tous les- canaux. Autre défi : fin 2008, SFR rachète Neuf Cegetel. J’ai alors la res- ponsabilité de fusionner l’ensemble des activités SC d’un point de vue logis- tique, transport, approvisionnement, management (avec des équipes diffé- rentes sur des sites différents) et sys- tèmes d’information (SI). La fusion de ces activités commence par les opéra- tions : regroupement de l’ensemble des activités ADSL de Neuf Cegetel chez notre prestataire (XPO) traitant déjà l’activité mobile ; fusion de l’ensemble des équipes Neuf Cegetel avec celles de SFR ; et passage de l’ERP de Neuf Cege- tel sur l’environnement SAP de SFR.


J-M.A. : Après plus de 13 ans au sein de ce groupe, vous le quittez. Quelle expérience en avez-vous tiré ? C.B. : J’apprends énormément de choses. Pendant cette longue période professionnelle, je vis une expérience incroyable car le secteur explose litté- ralement et reste en mutation perma- nente. Cela vous pousse à innover. De plus, le métier s’est professionnalisé : on a mis de plus en plus d’outils en place (ERP, MRP, APS) ; on a fusionné des activités, on a optimisé l’ensemble de la SC sur un site unique. D’un point de vue managérial, j’ai particulière- ment aimé accompagner mes équipes, avec un turn over relativement faible, dans leurs évolutions en leur donnant


les moyens de le faire, par exemple par le biais de la formation continue. Mon départ est lié à un choc que peu d’opérateurs avaient bien anticipé : l’arrivée de Free. Je réalise alors que je n’ai plus beaucoup de perspective d’évolution et qu’il est temps de regar- der ailleurs.


J-M.A. : Et en 2012, vous intégrez un pure player e-commerce… C.B. : Je rejoins en effet, en tant que Directeur Supply Chain, le site de com- merce en ligne Rueducommerce.com. Après avoir acheté ce site, Altarea Coge- dim souhaite allier son expertise de plate-forme de centres commerciaux avec celle du pure player pour proposer à ses clients le meilleur du commerce physique et digital. Au sein d’une équipe de 30 personnes, je gère les acti- vités logistiques, transport et SAV, soit environ 2 M de colis par an. Je remets à plat toute la logistique de distribution, revois le plan de transport, mets en place un processus S&OP et participe aux réflexions concernant les nouveaux SI (ERP, Hybris, Mirakl). Je reste 2 ans dans une ambiance sympathique mais diffi- cile car, malgré les réelles améliorations de qualité de service, les objectifs de CA ne sont pas à la hauteur des ambi- tions annoncées.


J-M.A. : Début 2015, vous rejoignez un autre pure player de la distribution… C.B. :


de produits de maison, me demande de le rejoindre. Après son rachat par Adeo Services, il y a tout à faire. Les ambitions de fort développement sont affichées, le besoin de se structurer en gardant une organisation flexible et évolutive me plaît, les perspectives de lancement dans le multicanal et à l’international m’attirent. Ces perspec- tives sont en lien avec mon expérience passée et mon évolution personnelle. J’accepte et deviens Directeur SC de l’enseigne en ligne. Je reporte directe- ment au Président, participe au Codir et ai pour mission de structurer inté- gralement l’activité et les processus SC (2 sites en propre, 70 personnes), tout en veillant à baisser les coûts et à assu- rer les meilleurs standards de qualité de service. Mon rôle actuel est de pro- poser les outils les plus adaptés : opti- misation du réseau, massification des plates-formes, optimisation de l’ap- provisionnement (processus et SI), management de l’organisation, etc. Sur la partie métier, j’apprécie particuliè- rement la synergie pour l’échange de bonnes pratiques entre les profession- nels des équipes Logistique et Supply Chain d’Adeo Services, mais aussi de ses autres enseignes Leroy Merlin, Bri- coman, Weldom…. Ce qui est très enri- chissant au quotidien.


Pierre Trémolières, Fondateur de Delamaison, distributeur en ligne


J-M.A. : Avec le recul, quelle a été la principale difficulté dans votre parcours ? C.B. : Je pense que la gestion du temps entre l’opérationnel (être sur le terrain


OCTOBRE 2016 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE  N°108 91


©DELAMAISON


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118  |  Page 119  |  Page 120