This page contains a Flash digital edition of a book.
L’ESSENTIEL Vu Ailleurs


MONDE Le boom de la chimie


Les analystes de Sandler Research prévoient que le mar- ché mondial de la logistique des produits chimiques devrait croître de 11,97 % par an en moyenne au cours de la période de 2016 à 2020. La demande accrue de produits chimiques, provenant de diverses industries,


est un


vecteur de croissance important. Les principaux acteurs logistiques sur ce marché sont Agility, BDP International, C.H. Robinson, DB Schenker et DHL. Ce mar- ché se caractérise notamment par un besoin accru de navires à grande capacité de chargement, qui génèrent plus de revenus pour les compagnies maritimes. Le rapport souligne par ailleurs que la nature même des produits chimiques rend leur étiquetage complexe et coûteux en main d’œuvre.  CC


SUEDE


lbini & Pitigliani Sverige AB (Alpi Sverige) devient offi ciellement Kerry Logis- tics Suède AB. L’entreprise suédoise, fondée en 1999, a été intégrée progressive- ment par Kerry Logistics à partir de 2013, date à laquelle le prestataire logistique de Hong Kong en est devenu l’actionnaire majoritaire. Son activité principale est le transport de textiles importés par voie aérienne et maritime. Côté fret maritime, elle se spécialise dans la consolidation de fl ux en provenance de Chine, d’Inde et du Bangla- desh. Elle dispose de 19.000 m2


A d’entrepôt à Boras, près de Göteborg. Kerry Logistics


Suède veut s’étendre à d’autres marchés, comme les Etats-Unis. Cet objectif sera facilité par son acquisition début juin de la compagnie maritime américaine Apex, spécialisée dans lignes transpacifi ques. Kerry Logistics Suède se concentrera également plus large- ment sur l’exportation de la Suède vers les marchés internationaux. « La Suède est un marché important pour nous et aussi pour notre réseau, en particulier en Extrême-Orient et dans le sous-continent indien, explique Thomas Blank, Directeur Général Europe de Kerry Logistics. Nous voyons un grand potentiel de croissance de nos capacités, de notre empreinte géographique et du portefeuille de services en Suède. » Torbjörn Hag- berg, Directeur Général de Kerry Logistics Suède ajoute : « Nous avons établi une base de clients très solide et fi dèle à Boras. Notre expansion sur le plan national est prévue concrètement dans un ave- nir proche ».  CC


NORVEGE Coop a fait visiter son centre 100 % automatisé


C


et été, le grand distributeur Coop Norge Handel SA (1.300 magasins en Norvège) a ouvert les portes de son centre de distribution entièrement automatisé,


conçu et réalisé par Witron, à ses homologues européens (3 enseignes françaises étaient présentes). D’une surface au sol de 52.000 m2


, Clog (Coop Logistikksenter Gardermoen) est situé à Gardermoen, tout près de l’aéroport d’Oslo. Il s’agit à la fois d’un centre de distribution régional pour la livrai- son de produits sec (à +18°), fruits et légumes (+12°/+7°), frais (+2°) et surgelés (-25°) et d’un centre national pour les produits à taux de rotation moyens et faibles pour le sec et le frais, desservant 4 autres entrepôts régionaux en Norvège. Clog traite les fl ux de plus de 17.000 réfé- rences (y compris les boissons et la viande). Le projet de centre automatisé, signé avec Witron en décembre 2010 (pour un montant estimé à 80 M€), a été réalisé étape par étape : d’abord le sec fi n 2013, puis les produits frais, les fruits et légumes et enfi n les surgelés. Aujourd’hui, près de 95 % de tous les pro- duits Coop sont stockés et préparés automati- quement ou semi-automatiquement. Witron, qui conserve une équipe sur le site pour la maintenance et l’exploitation opérationnelle du système, a doté les différentes zones de l’entrepôt de modules techniques tels que


©COOP NORGE HANDEL 26 N°108  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - OCTOBRE 2016


l’OPM (Order Picking Machinery) pour les caisses, les cartons et les bouteilles, le COM (Case Order Machine) pour la palet- tisation hétérogène, le DPS (Dynamic Picking System) pour les articles à faible volume dans le sec et le frais, ou encore le CPS (Car Picking System) pour les produits sec volumineux (avec préparation manuelle par voice picking et réappro. via un transstockeur). Une consolidation et un ordonnancement des commandes pour chaque chargement (dans la bonne séquence) sont effectués en zone d’expédition, dans un stock tampon (buffer), lui aussi automatisé. Au total, lors des pics d’activité, pas moins de 480.000 caisses sont préparées en une seule journée. « Nos magasins bénéfi cient d’une livraison sans erreur, avec des produits disposés sur la palette dans la bonne séquence pour une mise en rayon facile, et une meil- leure qualité », s’est félicité Halvor Nassvik, qui a dirigé le projet Clog. Par ailleurs, Coop réalise des économies sur ses coûts de transport en opti- misant le remplissage de ses camions. Un aspect loin d’être négligeable dans un pays de plus de 2.000 km de long du Nord au Sud.  JLR


Kerry Logistics prend des couleurs


©KERRY LOGISTICS


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118  |  Page 119  |  Page 120