This page contains a Flash digital edition of a book.
d’Hub One Track est née à l’aéroport Roissy CDG


L’idée


L’année dernière, Hub One lan- çait l’offre Hub One Track de ges- tion et de suivi en temps réel, par RFID, de contenants réutilisables. Sa principale cible : les industriels multisites et les grands acteurs du monde de la distribution, notam- ment ceux qui disposent d’un réseau de franchisés et veulent maîtriser leur parc fermé de conte- nants (palettes, rolls, bacs, etc.). Parmi les premiers clients figurent Rossignol pour le suivi de ses racks porte-skis et Wolfberger, une coopérative viti- cole alsacienne qui cherche à maîtriser les flux et les stocks de ses « palox », des conteneurs en plastique alimentaire qu’elle met à disposition des viticulteurs au moment des vendanges. En fait, cette offre destinée au monde de la logistique et du transport, Hub One l’a imaginée à partir d’un savoir-faire développé depuis 2008, à la demande de certaines compagnies aériennes, à Roissy CDG. Il s’agis-


Portiques RFID


sait de concevoir une solution RFID matérielle et logicielle pour suivre en temps réel les mouvements des conteneurs ULD afin de fiabiliser le transfert de bagages lors des cor- respondances. Une plate-forme informatique, dénommée Hub ID, récupère les informations, les contextualise et les met à disposition des compagnies aériennes. Une trentaine de portes de lecture RFID sont opérationnelles sur Roissy et Hub One projette de déployer le système sur Orly et Schiphol, l’aéroport d’Amsterdam.  JLR


OCTOBRE 2016 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE  N°108


77


©JL.ROGNON


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118  |  Page 119  |  Page 120