This page contains a Flash digital edition of a book.
pilotage décisionnel dans les WMS. Mais ce que l’on a pu découvrir dans un secteur se voit particulièrement apprécié dans d’autres. A notre grande surprise, ce module a également inté- ressé le monde de la distribution et de l’agroalimentaire ».Acteos défend farou- chement son « approche conceptuelle de l’évolution socio-économique de notre société. Nous n’allons pas attendre que le client exprime un besoin pour y répondre, nous avons par exemple été les premiers à avoir séparé les couches d’optimisation et de pilotage des couches de gestion, qui répondent aux spécificités d’un métier » avance Joseph Felfeli . Pour Jean-Yves Costa, il est bien sûr important de répondre aux demandes des projets clients, mais ce n’est pas suffisant. « Nous avons mis un certain temps à nous lancer dans un chantier de reconception de nos procé- dures RF et embarquées qui porte ses fruits car nous pouvons à présent met- tre à disposition des fonctions totale- ment graphiques, tactiles, intuitives.


Cela n’a pas été au départ une demande exprimée par tel ou tel client ». Donal Mac Daid croit beaucoup aux échanges au sein du GUA (Gold User Association). « Maintenant que Symphony EYC a une offre plus large, nous en profitons pour faire participer dans ces associations également des personnes externes à la logistique, des vendeurs, des gens du marketing, du merchandising et l’échange d’informations est fructueux sur les problématiques d’assortiment et de picking en entrepôt comme en maga- sin ou en matière de prévisions ».


Florilège de références « Et de quelle référence seriez-vous le plus fier ? Quel est le client modèle qui illus- trerait le mieux votre savoir-faire ? », lance Jean-Philippe Guillaume à la cantonade. « Nous avons de bonnes références en France mais je vais citer le distributeur Mercator, dans les Bal- kans, car il utilise la quasi-totalité de nos outils, avec une approche très innovante sur la partie réapprovision-


nement automatique en magasin », répond Donal Mac Daid. Pour Joseph Felfeli, c’est Shiever, un franchisé Auchan qui est le premier à avoir inté- gré l’ensemble des composants Acteos (WMS, TMS et approvisionnement point de vente) et qui aurait réduit son taux de rupture par cinq tout en aug- mentant ses références et en diminuant ses stocks. « Cette démonstration des résultats que l’on peut obtenir avec une Supply Chain intégrée a inspiré pas mal de monde. Sans divulguer de secrets, je pense que nous allons réali- ser une percée très importante en termes de pénétration de marché en 2014 », s’enthousiasme-t-il. Philippe Loiseau choisit de citer Sodebo, un client qu’il a accompagné dans toute sa progression depuis 25 ans, jusqu’à sa gigantesque plate-forme d’expédi- tions de 150.000 à 200.000 colis par jour, complètement mécanisée. « Leur participation à l’élaboration des pro- cessus, et à la mise au point de l’en- semble des fonctionnalités du WMS a


AVRIL 2013 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE ■ N°73 77


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88