This page contains a Flash digital edition of a book.
Dispeo, naissance d'un prestataire hors du commun Bernard Avril,


Directeur Général de Dispeo


'est à l'invitation de l'éditeur Manhat- tan Associates que Bernard Avril a pré- senté le 27 mars à la SITL ce qui sera sans doute l'un des événements de l'année 2013 : la naissance de Dispeo, filiale logistique du groupe 3SI (Les 3 Suisses) : « En fait, Dis- peo existe depuis plus longtemps en tant que projet, puisque nous avons créé la société et la marque voici deux ans , nous a confié Bernard Avril, son Directeur Général. Mais il est vrai que nous ne sommes réellement opérationnels que depuis quelques semaines ». Outre le fait que cette nouvelle entité va traiter les produits du groupe 3SI, elle va également s'ouvrir à tous les e-commerçants qui souhaitent exter- naliser leur logistique. Ce qui implique, pour cet acteur historique de la VAD, une refonte globale des processus industriels en s'ap- puyant sur de nouveaux entrepôts fortement mécanisés comme celui inauguré le 5 avril à Hem (59). Installée sur 145.000 m² et


C


conçue pour les besoins du commerce en ligne, cette plate-forme, pilotée par l'infor- matique de Manhattan Associates, disposera d'une capacité de stockage de plus de 25 mil- lions d'articles immédiatement disponibles à la vente. Sa capacité sera de l'ordre de 400.000 colis par jour (près de huit colis à la seconde). Dispeo, qui démarre actuellement son activité avec les sociétés du groupe 3SI, va proposer sur le marché une offre couvrant toute la Supply Chain produits, c'est-à-dire le transport amont depuis les sources d'approvi- sionnement import, la réception marchandises, le stockage, le prélèvement articles, l'embal- lage colis, la remise aux transporteurs aval vers les clients et le traitement des retours clients. « Nous serons une réponse logistique à tous les grands acteurs du e-commerce... y compris nos concurrents », a résumé Bernard Avril, indiquant par ailleurs que certains contacts étaient déjà pris. ■ JPG


Succès pour le lancement du système Plug and Carry de Boa Concept


e 27 mars matin, Boa Concept présentait à la presse son système Plug and Carry, un des lauréats des prix de l'innovation. Ce système de préparation de com- mandes, basé sur un convoyeur modulaire, est composé d'éléments standards pré-câblés qui se raccordent les uns aux autres. Chaque élément dispose d'une électronique embarquée et l'ensemble communique grâce à un bus de terrain. Un superviseur, également développé par Boa Concept, reconnaît le circuit construit. « C'est un tournant dans le monde des systèmes mécanisés de pré- paration de commandes : il devient possible de modifier régulièrement son installation, par exemple pour des opé-


L


Chantal Ledoux, Co-fondatrice de Boa Concept


rations promotionnelles, de la même façon qu'on remet en cause régulièrement son implantation picking », a com- menté Chantal Ledoux, Co-fondatrice de Boa Concept. Jean-Charles Deconninck, Président de Generix Group était sur le stand du constructeur au moment de cette pré- sentation. Il nous a révélé son intérêt pour ce système mécanisé, désormais interfacé à Infolog (Generix WMS) : « Sa conception modulaire et évolutive en fait une réponse très adaptée aux exigences du e-commerce et de la prépa- ration détail ». Dans la journée de nombreuses personnes sont venues découvrir cette nouveauté qui devrait très vite trouver son marché. ■ JPG


Jean-Charles Deconninck, Président


de Generix Group et Jean-Lucien Rascle, Président


de Boa Concept 50 N°73 ■ SUPPLY CHAIN MAGAZINE - AVRIL 2013


©J-P GUILLAUME


©JP. GUILLAUME


©J-P GUILLAUME


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88