This page contains a Flash digital edition of a book.
L’ESSENTIEL Vu Ailleurs.


EUROPE La vente multicanale nécessite


plus de surface


Les distributeurs européens auront besoin de 25.000.000 m2 de surface logistique dans les cinq prochaines années, selon une étude de Jones Lang LaSalle. 3.000.000 m2


seront


uniquement consacrés à satis- faire la demande en ligne, 22.000.000 m2


au réapprovi-


sionnement des magasins, sachant que les ventes en ligne devront représenter plus de 10 % du total des ventes en Europe d’ici 2016 et que les distributeurs se dirigent vers un modèle multicanal totalement intégré. Aussi la demande va s’accroître pour des centres de distribution géants de plus de 100.000 m2 - comme celui de 128.000 m2 que construit l’e-commerçant Zalando à Erfurt en Allemagne – des hubs de livraison de colis et l’automatisation de la préparation de commandes. Selon Paul Betts, Directeur Logistique et Industrie EMEA du conseil en immobilier, « la croissance du e-commerce modifie fondamentalement la taille, la forme et la localisation des centres de distribution. Le modèle logistique du distribu- teur dépendra du type de pro- duits, du volume des ventes en ligne et de son taux de crois- sance.» ■ CC


BELGIQUE Menlo ouvre un nouveau centre


Menlo ouvre un nouveau centre de distribution multi- clients de 16.000 m2


à Genk,


en Belgique. La filiale du groupe Con-way souhaite adresser les clients locaux et servir de hub pour les mar- chés d’Europe de l’Ouest. Le prestataire américain y fournit des services d’entreposage, de distribution et de SCM. ■ CC


22 N°73 ■ SUPPLY CHAIN MAGAZINE - AVRIL 2013 ETATS-UNIS Mutualiser, c’est tout bénef !


utualiser le transport avec un concurrent permet de réduire à la fois ses coûts et ses émissions de gaz à effet de serre, selon une étude récente menée par le Centre Transport et Logistique du Massachusetts Institute of Technology (MIT CTL). Elle montre qu’Ocean Spray Cranberries, coopérative réunissant près de 700 agriculteurs et fabriquant des jus de fruits, dont le C.A. s’élève à 2,2 Md$ (1,72 Md€) a réduit de 40 % ses coûts de transport et de 20% son empreinte carbone. D’une part, la coopé- rative a ouvert un nouveau centre de dis- tribution en Floride, plus proche de la demande. De l’autre, elle a saisi l’oppor- tunité du retour à vide de wagons d’un


M ALLEMAGNE


Un Autocruiser chez Walder Laboreinrichtungen


D


ans le cadre de sa modernisation, l’entreprise allemande Walder Laboreinrichtungen située à Wange, en Allemagne, recherchait une solution de convoyage flexible et bon mar- ché. La solution retenue a été le SSI Autocruiser, un système à mi- chemin entre le convoyeur à rouleaux et le chariot élévateur. Ce système extrêmement simple d’utilisation ne nécessite aucune connaissance spécifique et évite le recours à une solution motori- sée plus onéreuse. Pour mémoire, le SSI Autocruiser avait reçu l’un des « coups de cœur Manut’Innovations », décernés dans le cadre du salon de la Manutention en novembre dernier. ■ JPG


concurrent du New Jersey vers la Floride pour transférer 80% de son trafic routier sur cette ligne vers le fer. Les émissions


de CO2 ont ainsi été réduites de 68 %. Selon Jason Mathers, Senior Manager en Supply Chain et logistique au Fonds de Défense Environnementale, sponsor de l’étude : « Ocean Spray a montré que des résultats concrets et mesurables en termes de développement durable peuvent être trouvés dans des projets ayant d’abord pour objectif de réduire les coûts. Nous encourageons toutes les entreprises qui identifient des opportunités de réduction des coûts au sein de leurs opérations logistiques à calculer également les réduc- tions potentielles d’émissions.» ■ CC


©SSI


©SSI


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88