This page contains a Flash digital edition of a book.
s’appuie sur un réseau de 27 distributeurs. « Nous sommes implantés en région parisienne où nous disposons de toute notre réserve de pièces détachées ainsi que de plus d’une centaine de machines en stock », précise Laurent Guignard, Directeur du réseau Hangcha France. « Nous pro- posons chez OMG une offre Low Cost depuis 2009, avec le lancement de la gamme Ergos Light Line, fabriquée en Chine sous notre marque et à partir de notre cahier des charges, avec des capa- cités de 1,8 t et 2,5 t [ndlr : depuis la gamme a été étendue à 3 t et 3,5 t], en gaz et diesel, et avec une seule hauteur d’élévation », déclare pour sa part Frédéric Gueguen, Directeur de la filiale fran- çaise du constructeur italien OMG, qui sur le reste de son offre cherche au contraire à se différencier en réalisant des chariots répondant à des demandes très spécifiques. « Au fil du temps, les clients ont répondu favorablement à ce type de pro- duits Low Cost, car pour nous, bas prix ne signifie pas bas de gamme, mais adapté aux besoins d’uti- lisation de certains de nos clients », ajoute-t-il. Plus récemment, en novembre 2012, le loueur Manu- loc s’est également lancé sur le créneau du Low Cost. Son offre « Utilev de Manuloc » consiste à proposer à l'achat ou en crédit-bail des chariots Low Cost de la marque Utilev que l’Américain Nacco (dont Manuloc est distributeur exclusif pour la marque Hyster) fait fabriquer en Chine (par une filiale commune avec Hangcha). Avec surtout une offre de service « haut de gamme » s’appuyant sur son réseau national (40 sites,


650 techniciens), tant en entretien qu’en fourni- ture de pièces détachées associées en 48 h maxi. Pour cela, Manuloc s’appuie sur son stock central, et surtout sur la plate-forme Nacco basée à Nimègues, aux Pays-Bas (4.000.000 de pièces en stocks, 90.000 références sur 6.000 m²). La clien- tèle visée par cette offre n’est pas celle des grands comptes, mais des petites PME qui ont besoin de un à cinq chariots avec des niveaux d'engage- ment peu élevés (de 300 à 800 h par an) et un écart de prix à l’achat de 20 à 25 % par rapport à un chariot classique.


Aprolis dans les pas de Manuloc Son grand concurrent Aprolis n’est pas en reste. Il est en cours de transformation de la structure de sa filiale OMS Manutention, rachetée fin 2011, pour la faire évoluer en une centrale de distribution, de location et de maintenance d’une offre dite écono- mique. « Notre offre se compose d’une gamme de chariots élévateurs Heli (1,8 à 3,5 t) et d’une gamme de magasinage et de nacelles sous notre marque Technilift, toutes deux fabriquées en Chine selon notre cahier des charges et nos spécifications techniques (choix de variateur, pompes électriques, ergonomie) », explique Sarah Azencot, Responsa- ble Marketing d’OMS Manutention. Côté construc- teurs, le Français Manitou vient aussi de lancer sur le marché hexagonal sa gamme MI, dont il ne fait pas mystère qu’elle est fabriquée par son partenaire chinois Hangcha, là encore d’après les spécifica- tions de son cahier des charges. En revanche,


Christian Sauzin, Directeur Marketing de Fenwick-Linde


AVRIL 2013 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE ■ N°73 55


©FENWICK


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88