This page contains a Flash digital edition of a book.
centre de profit pour le laboratoire qui peut désormais se recentrer sur la R&D et sur la vente.


… et enrichies


CSP, qui se positionne comme un par- tenaire de l’industrie pharmaceutique et travaille pour plus de 130 labora- toires, ne cesse aussi d’enrichir ses prestations. « Dernièrement, nous avons répondu aux besoins de Novartis pour ses produits congelés. Chaque labora- toire a ses propres exigences. Nous nous appuyons sur un bureau d’étude intégré et sommes en veille permanente », pré- cise Jean-Paul Pihen. Sur les questions essentielles de la traçabilité, le déposi- taire a été parmi les précurseurs. Dès son entrée dans l’entrepôt, le médica- ment est enregistré et contrôlé, iden- tifié dans le système d’information (numéro de lot, date de péremption, ensemble des informations de mani- pulation du produit, emplacement de stockage, …) et toutes ces informa- tions sont accessibles directement par


les différents opérateurs de CSP grâce aux technologies de lecture optique (Datamatrix, codes-barres) et à l’uti- lisation de la radiofréquence. Au niveau des chaînes et des ateliers de préparation, des pesées systématiques sont effectuées et un algorithme infor- matique vérifie la conformité du colis par rapport à son poids attendu. Toute non-conformité détectée redirige le colis vers un poste d’audit spécifique pour contrôle. « Nous nous appuyons sur un département qui centralise toutes les réclamations et une base de données qui donne des informations sur la qualité des emballages aux labos », ajoute Jean- Paul Pihen. Cer- tains laboratoires lui demandent de répondre aux appels d’offres des hôpi- taux, de réaliser les audits de leur usine et vont jusqu’à solliciter ses conseils en matière d’immobilier logistique et de conception d’entrepôts ! ■ PASCALE JANVIER


AVRIL 2013 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE ■ N°73 39


©CSP


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88