This page contains a Flash digital edition of a book.
L’ESSENTIEL Mes News.


La traçabilité des flux de l’Armée française se met à la RFID


L


’information n’a été officialisée que le 27 mars mais l’accord remonte à la mi-novem- bre 2012. Le Ministère de la Défense a choisi un consortium composé de Capgemini, Neopost ID et BearingPoint pour concevoir, mettre en œuvre et assurer la mainte- nance de SILRIA (Système d’Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées), une solution de gestion en quasi temps réel des acheminements et de traçabilité des maté- riels et équipements de défense à l’aide de la technologie RFID. Capgemini assure la maî- trise d’œuvre du projet, ainsi que le développement applicatif de cette refonte du logiciel de suivi actuel. Neopost ID fournit la totalité des solutions d’identification et de traçabilité (portiques RFID, lecteurs portables, imprimantes codes-barres, encodeurs de tags RFID etc.), ainsi que les parties logicielles associées et leurs interfaces avec le SI, tandis que Bearing- Point est notamment chargé des aspects formation et conduite du changement au niveau des processus. La solution retenue, qui devrait être opérationnelle dès 2014, s’appuie aussi sur des briques logicielles du marché, en particulier le TMS DDS Shipper de DDS Logistics. Elle sera totalement compatible avec les solutions informatiques logistiques de l’Otan, qui uti- lise déjà la RFID, et pourra par exemple être utilisée lorsque les forces françaises acheminent des matériels alliés sur les théâtres d’opérations extérieures. ■ JLR


Nouvelle agence Heppner à Quimper


Après 25 ans passés dans la zone industrielle de l’hippodrome, Hepp- ner s’installe dans de nouveaux locaux dans la ZAC de Kernevez. L’agence, située, à l’embranchement de l’autoroute Brest–Nantes, béné- ficie de sa proximité avec l’aéroport. Opérationnelle depuis le 16 novem- bre dernier, elle accueille 30 colla- borateurs dans des locaux d’acti- vités de 1.800 m², comprenant une surface à quai et des bureaux d’ex- ploitation, sur un terrain d’une superficie totale de 6.000 m². Ce site permettra aux équipes de dis- poser de locaux modernes dotés d’un équipement de pointe dédié au transport de produits industriels. « Dans un contexte économique diffi- cile en Bretagne, la construction d’une agence témoigne de notre volonté d’in- tensifier notre développement en nous appuyant sur notre activité phare qu’est l’international en vue de propo- ser une offre globale à nos clients », expliquent conjointement Stéphane Carlo, Directeur de l’agence de Quimper, et Christophe Rebulard, Directeur de la région Ouest/Bre- tagne. ■ JPG


14 N°73 ■ SUPPLY CHAIN MAGAZINE - AVRIL 2013 «


Une base arrière vers les ports du Nord à Valenciennes en 2014


es travaux d’aménagement du futur terminal à conteneurs de Valen- ciennes viennent de commencer », a annoncé le 26 mars Valérie Létard, Présidente du Syndicat mixte Dock Seine Nord Europe Escaut (et ancienne Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Écologie entre 2009 et 2010). Ce projet de 9,5 M€ cofinancé par l’Europe, l’Etat, la Région Nord Pas de Calais, le département du Nord à hauteur de 60 % et à 40 % par le syn- dicat mixte, prévoit d’aménager le quai de Bruay-sur-l’Escaut/Saint-Saulve et d’y installer d’ici mai 2014 une plate-forme de type « rhénane », avec un portique à conteneurs sur rails de 40 m pouvant décharger des barges de trois hauteurs de conteneurs. L’objectif est de devenir une plate-forme de massification et d’éclatement de trafic conteneurisé pour les grands ports d’Europe du Nord, Valenciennes se trouvant à des distances comparables (100 à 150 km), par voie fluviale, de Dunkerque, Zeebruges, et Anvers. Dans la phase 1, sa capacité annuelle devrait être de 85.000 EVP. L’exploitation du terminal fera l’objet d’une délégation de service public. Quatre candidatures ont été déposées, notamment « des groupements d’entreprises qui associent des grands opérateurs du nord de l’Europe et dont certains sont rhé- nans ». La réponse est attendue en fin d’an- née. ■ JLR


L


Valérie Létard et François Debacker, du Syndicat mixte Dock Seine Nord Europe Escaut et Gautier Hotte, Chef de projet logistique chez CCI Grand Hainaut.


©DR


©JL-ROGNON


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88