search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
Nous avons un EAI [NDLR : Enterprise Appli- cation Intégration] dans notre application, nous laissons ouvertes nos interfaces à nos clients pour qu’ils puissent faire évoluer leur SI sans difficul- tés ». Negsys mise sur son système d’interfaçage Easy Connect pour fluidifier les échanges. Sébas- tien Vittecoq, Consultant Senior Solutions de JDA, fait remarquer : « Notre R&D travaille sur 2 axes : l’ergonomie, ainsi que l’intégration du WMS avec l’OMS, le TMS et le planning pour qu’il soit plus agile ».


Directeur du Développement d’Acsep, éditeur du WMS IzyPro et intégrateur. Les API sont indis- pensables à la facilité d’échanges à travers l’éco- système logiciel. Pour Thomas Tschinschang, « le WMS doit être interopérable avec l’ERP, l’OMS et le TMS, avec une exigence de plus en plus forte de rapidité de communication. Le transport influe sur le choix du site de préparation de la commande.


Ainsi, le WMS s’inscrit de plus en plus dans un écosystème ouvert ; il s’interface avec les systèmes d’e-commerce, l’OMS, les logiciels de gestion de points de vente, l’ERP, le TMS, les solutions de planification et de prévision des ventes, les outils de mécanisation/automatisation gérés par le WCS (Warehouse Control System), les systèmes de pilotage de l’Internet des Objets. D’après Hugues Doligez, « dans un proche avenir, les WMS se dis- tingueront selon leur capacité à intégrer de façon automatisée au plus fin les prévisions d’activités issues de l’APS [NDLR : Advanced Planning Sys- tem] et à adapter leur réponse au mieux en termes de ressources, permettant d’anticiper les pics ». Les frontières logicielles deviennent de plus en


JUILLET-AOÛT 2017 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE  N°116


61


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88