search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
Retour d’expérience


Sébastien Verzeaux, directeur supply chain de Eckes Granini France.


de 40 000 palettes », précise Sébas- tien Verzeaux, directeur logistique de Eckes Granini France.


Un partenariat de longue date « Nous avons également décidé de mécaniser ces 9 000m2


supplémen-


taires, avec un système Pallet Shuttle de Mecalux [voir encadré ci-dessous, ndlr], poursuit Franck Alainé. Dix- huit blocs de rayonnages de 11 mètres de haut nous permettent ainsi de réduire la taille des allées et d’optimiser la surface au sol ». La production de Eckes Granini France n’ayant pas encore atteint son maxi-


L’usine de Mâcon est fournie en préformes. Elles sont chauffées puis soufflées sur place, pour former la bouteille qui contiendra le jus de fruits. En novembre, Eckes Granini mettra sur le marché la Jokonde, la nouvelle bouteille réservée au pur jus.


Un système Pallet Shuttle semi-automatique chez Alainé


Fourni par Mecalux, un système Pallet Shuttle semi-automatique viendra équiper l’extension de 9 000m2


. L’installation comprend 18 blocs de rayonnage de 11m


de haut, répartis sur 5 niveaux. Avec le chariot élévateur, les opé- rateurs introduiront le Pallet Shuttle dans le canal correspondant. La palette sera ensuite déposée à l’entrée du canal, afin que la navette la déplace automatiquement jusqu’au premier emplace- ment libre. Même chose en sens inverse pour le retrait de la mar- chandise. Le Pallet Shuttle est dirigé grâce à une tablette connectée au réseau wifi, et géré, selon Mecalux, par un logiciel très intuitif, utilisable par les opérateurs sans formation spécifique.


38  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - OCTOBRE 2017 - N° 2 en cours de construction


sur le site logistique d’Alainé de Mâcon. À terme, il sera de 30 000m2


mum, la place ainsi créée permettra dans un premier temps au prestataire d’accueillir dans son entrepôt un client supplémentaire, spécialisé dans le vin. « Quand Eckes Granini en aura besoin, nous lui consacrerons de nouveau le site en totalité », s’em- presse de préciser Franck Alainé. Le partenariat entre les deux sociétés ne date pas d’hier. Le groupe de transport et de logistique travaille avec l’enseigne Joker depuis les années quatre-vingt, quand celle-ci appartenait encore à la famille Mal- voisin. À cette époque, Joker faisait appel à Alainé uniquement pour le transport, mais dès les années qua- tre-vingt-dix, le stockage, la prépa- ration de commandes et les expédi- tions sont venus s’ajouter aux prestations fournies. Cet historique et cette fidélité entre les deux entre- prises expliquent sans doute en grande partie le choix de Franck Alainé de donner au fabricant la priorité sur son site. Outre cette extension en cours et ces nouveaux équipements, le prestataire réfléchi- rait également à une possible auto- matisation de ses chariots, même si ce n’est pas encore à l’ordre du jour. ÉLOÏSE LEYDIER


© Éloïse Leydier


© Mecalux


© Éloïse Leydier


© Éloïse Leydier


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118