search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
Parole d’expert


Marc Dauga directeur associé chez Metis Consulting


marc.dauga@metis-consulting.com


Carlos Suarez directeur associé chez Metis Consulting


carlos.suarez@metis-consulting.com


Industrie 4.0 Le MES, chaînon manquant de la vélocité


Les industriels cherchent à gagner en vélocité pour mieux répondre aux exigences de leurs clients. Le MES est un élément clé de cette transformation vers un pilotage temps réel.


U


ne enquête, que le cabinet Metis a réalisée auprès d’une cinquantaine d’ETI et de grands groupes, révèle que les trois principaux enjeux des directeurs industriels dans les cinq années à venir sont la


réduction des coûts, la flexibilité et la per- sonnalisation. En filigrane, ces objectifs ren- voient à la définition même de la vélocité, à savoir une combinaison de l’efficacité et de l’agilité. D’une part, les enjeux de réduction des délais (amélioration du lead time) et des coûts (réduction de l’obsolescence, gains de productivité) nécessitent un gain en efficacité des unités de production. Et d’autre part, le besoin client pour des produits toujours plus personnalisés (déclinai- son produits et customisation) et la variabilité de la demande, plus ou moins forte et rapide, imposent simul- tanément aux unités de production d’être agiles. Dans les faits, nous constatons d’ailleurs que les projets qui sont menés par les industriels sur les réductions de coûts res- tent en nombre constant, mais en intégrant également de plus en plus ces aspects, agilité et flexibilité.


Le TRS


Le taux de rendement synthétique est un indicateur qui permet de mesurer le taux d’utilisation des machines, et donc l’efficacité d’une ligne de production.


temps réel et d’une adaptabilité en cas de modification de l’ordre de fabrication dû à un changement de besoin client.


Or, l’élément indispensable qui rend possible le temps réel est l’acquisition de données de production fiables à la seconde et leur traitement instantané.


Passer d’une logique à une autre L’enjeu de vélocité demande de changer de paradigme : délaisser la logique actuelle de suivi de l’historique et opter pour une logique du temps réel. Il s’agit d’anticiper, de réagir en temps réel et de prédire les évolutions futures plutôt que de subir, à partir du suivi et de l’analyse de la performance passée. Pour améliorer l’efficacité, on doit pouvoir être alerté dès l’apparition d’un aléa de production (déviation du TRS actuel par rapport à la cible, arrêt de production, etc.), afin d’être en mesure d’appliquer des actions correctives très rapidement. Quant à la notion d’agilité, elle nécessite de disposer d’une visibilité en


114  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - OCTOBRE 2017 - N° 2


Le MES, brique technologique du pilotage en temps réel Cette brique technologique pour collecter et analyser de la don- née en temps réel afin de gagner en vélocité existe depuis long- temps. Il s’agit d’un Manufacturing Execution System (MES), qui devient aujourd’hui un outil indispensable pour les indus- triels ayant lancé leur démarche d’industrie 4.0. Son rôle prin- cipal : le pilotage de la ligne de production en temps réel, afin d’assurer non seulement le suivi de la commande client, mais aussi une visibilité et une traçabilité complète, ainsi qu’une réactivité face aux aléas. Il est l’intermédiaire entre l’ERP (Enter- prise Resource Planning) et les systèmes de supervision de la production. Il est à noter que de nombreux acteurs se partagent le marché des MES, mais qu’ils n’ont pas tous la même approche ou la même typologie de progiciel. Chez Metis Consulting, nous avons réalisé un benchmark des éditeurs en les positionnant en termes d’importance sur le marché et de vision 4.0. le résultat met clairement en lumière deux caté- gories d’éditeurs de MES :


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118