search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
DDMRP va-t-il tuer les APS actuels ? Dois-je en changer ?


Si la démarche DDMRP a des effets bénéfi ques avérés dans les ETI, souvent en complément d’un ERP, elle s’avère plus diffi cile à déployer dans de grands groupes équipés en plus d’APS. Pour autant, DDMRP et APS sont-ils antagonistes ou complémentaires ?


E


n accompagnant des projets DDMRP (Demande Driven MRP) dans tout type de structure, on peut constater que la ques- tion de la bonne architecture fonctionnelle des systèmes d’information se pose systématique- ment. Dans les ETI (Entreprises de Taille Inter- médiaire), la démarche Demand Driven Adapta-


tive System a un triple effet bénéfi que :  elle offre des résultats reconnus en termes de qualité de service, de baisse des stocks et de stabilisation de la chaîne logistique en général


(exemples sur le site Fapics*) ;  elle vient pallier un manque d’outillage pour gérer la planifi cation de la Supply Chain dans un environnement variable, notamment l’anticipation


capacitaire et l’ajustement des niveaux de stock ;  elle supprime l’effet « boîte noire » des modules dédiés des ERP (Enterprise Resource


Planning) et APS (Advanced Planning Sys- tems), permettant de parler d’objectifs de per- formance partagés et de visualiser les écarts. La mise en place d’un outil dédié, en complé- ment de l’ERP, est donc assez facilement accep- tée par les équipes de direction.


Anaïs Leblanc SCM Managing Consultant, Citwell Anais.leblanc@citwell.com


82


Dans les grandes entreprises, cependant, l’envi- ronnement est plus complexe. La plupart sont déjà équipées d’un APS ou d’un module spécia- lisé de leur ERP. Il couvre tout ou partie de la chaîne de planifi cation de l’entreprise : les pré- visions de ventes collaboratives, le S&OP (Sales & Operations Planning, souvent multi-site), en passant par DRP (Distribution Ressource Plan- ning) sur les fi liales, PDP (Plan Directeur de Production) et ordonnancement multi-niveau des sites de production. (Figure 1) Une fois passée la phase pilote, en général sur un outil un peu déconnecté du système d’in- formation central, comment passe-t-on au déploiement ? Où commence, où s’arrête la démarche Demand Driven Adaptative System ? Faut-il jeter son APS à la poubelle ? N’y a-t-il pas des redondances, ou des incompatibilités totales entre les démarches ?


*http://www.fapics.org/


N°113  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - AVRIL 2017


©CITWELL


©BAKHTIARZEIN-FOTOLIA


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88