search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
L’ESSENTIEL Mes News Acteos SCM 4.0 inaugure l’ère de la SC prédictive C


Joseph Felfeli, le PDG d’Acteos


ertains vont sans doute nous consi- dérer comme des martiens, mais c’est dans notre ADN d’être résolument tournés vers l’innovation, et c’est ce qui fait le succès de la société depuis 30 ans », a lancé Joseph Felfeli, PDG d’Acteos, en dévoilant à la presse sa suite SCM 4.0. La démarche n’est pas nouvelle, puisqu’elle reprend le concept de logistique intégrée qui a notamment amené l’éditeur français, depuis le début des années 2000, à travail- ler sur l’interfaçage de ses solutions WMS (entrepôt), TMS (transport) et FPS (appros) pour ne plus aborder les 3 problématiques de façon séparée. La 1ère


nouveauté, c’est


Elie Gharios, Directeur Délégué R&D


de proposer une suite globale transverse et décloisonnée (disponible nativement en mode Saas), à base de « macromodules » autonomes mais synchronisés en temps réel. La seconde, c’est le large recours aux technologies récentes d’analyse prédictive et de machine learning. En effet, le moteur de calcul prévisionnel développé pour l’ou- til Acteos PPS (Procurement for Point of Sales), qui a fait l’objet à partir de 2008 de 3 ans de R&D avec l’Université Polytech- nique de Lausanne (100 années hommes d’investissement), est désormais placé au centre de la suite SCM 4.0. Il est utilisé non plus seulement pour le calcul des appros ou des stocks de sécurité, mais aussi pour réaliser des prévisions multi-niveau sur les commandes et les expéditions en tenant compte des capacités de l’entrepôt, pour la planifi cation prévisionnelle du transport, l’anticipation de l’utilisation des quais, le dimensionnement des besoins en res- sources humaines, ou la détermination des implantations optimales (slotting ). « Au fi nal, notre objectif est d’offrir à nos clients tous les moyens pour contribuer à réduire leur fonds de roulement afi n de dégager des marges de manœuvre qui leur permettront de réaliser leurs propres objectifs » rappelle Joseph Felfeli.


Un moteur prédictif auto-apprenant au cœur d’Acteos SCM 4.0


« La proposition de valeur de la suite SCM 4.0 se positionne sur 3 axes :


1. la visibilité transverse tout le long de la Supply Chain,


Thomas Felfeli, Directeur Marketing d’Acteos


16


2. l’agilité, avec la capacité de prendre des décisions en temps réel en se basant sur des scénarios,


N°113  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - AVRIL 2017


3. la possibilité de prévoir la charge, d’an- ticiper, d’arrêter de subir, et de pouvoir s’organiser avant qu’elle n’arrive », résume Elie Gharios, Directeur Délégué R&D d’Ac- teos. Selon lui, rien ne sert d’optimiser à outrance en amont ses méthodes de pré- parations si cela conduit à d’une part à encombrer des zones tampon sur les quais d’expédition parce la partie transport n’est pas synchronisée et que les camions requis ne sont pas là, et d’autre part, à préparer d’autres commandes en urgence. « Ce qui fait la fi abilité de notre moteur prédictif auto-apprenant, c’est qu’il détecte de lui- même les anomalies dans l’historique des données, et complète les prévisions avec des variables explicatives (sur les pics de charge par exemple), dont certaines sont rensei- gnées par les utilisateurs métier, et qu’il prendra en compte par la suite pour auto- corriger ses prochaines prévisions et coller encore davantage à la réalité », explique Elie Gharios. Les travaux sont en cours pour proposer toutes les fonctionnalités du WMS d’Acteos sur la nouvelle architecture SCM 4.0, qui peut aussi s’intégrer, le cas échéant, avec des modules existants pro- venant d’autres éditeurs. D’après Acteos, 3 clients seraient en production et 3 autres pourraient démarrer prochainement. « C’est également un changement conséquent dans notre approche commerciale et marketing car c’est une nouvelle vision décloison- née du marché. Même si l’on voit encore des appels d’offres spécifi quement TMS ou WMS, nous pensons que l’on ne peut plus voir les choses de cette manière, car ce n’est pas en choisissant le WMS qui fait la ramasse la plus sympathique que l’on va forcément optimiser les coûts de sa Supply Chain », insiste Thomas Felfeli, Directeur Marketing d’Acteos.  JLR


©ACTEOS


©ACTEOS


©ACTEOS


©ACTEOS


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88