search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
DOSSIER Immobilier logistique


Segro temporise pour mieux sauter (dans le numérique)


L


Fabien Fridrici, Directeur Régional France, Segro


’émergence de la problématique digitale n’avait pas échappé à Fabien Fridrici, Direc- teur Régional France de Segro, donc res- ponsable de la gestion locative et technique du million de m² du groupe dans l’Hexagone. D’autant que certains projets commençaient à s’engager dans une démarche Bim, à l’initiative de contractants généraux dont GSE, et qu’il en pressentait le potentiel pour optimiser la gestion de la maintenance des bâtiments. En France, où celle-ci est pilotée en direct par Segro, des pré- mices de digitalisation étaient à l’œuvre via la plate-forme Véolys, déployée depuis 5 ans sur un quart du parc et permettant d’optimiser les fl ux documentaires et les demandes d’interventions avec les prestataires et locataires. Sur ce, courant 2016, un locataire londonien du groupe, spécia- lisé dans le conseil en Open Innovation, a pro- posé ponctuellement ses services. « Ils nous ont présenté 5 start-ups bouillonnantes d’idées, même si elles ne collaient pas directement à nos problé- matiques », se souvient Fabien Fridrici. Des pro- jets communs sont évoqués, avant que Segro ne rétropédale, craignant de brûler les étapes. « Nous


et le tandem applique la formule à d’autres


projets. ©SEGRO


GSE et Segro/Vailog ont réalisé pour TNT une plate-forme de messagerie de 18.000 m² à Wissous, livrée en octobre 2016. Le 1er


avait opté pour le Bim,


avons convenu fi n 2016 que la priorité était de saisir l’opportunité liée au Bim afi n d’améliorer la productivité de nos équipes et la satisfaction de nos clients. Le tout dans le cadre d’une approche axée sur l’exploitation afi n de bénéfi cier d’une optimisation susceptible de durer des années ou des décennies, et de profi ter aux diverses branches du groupe en Europe au-delà des différences en termes d’outils et d’organisation du property management », résume-t-il. Un groupe de travail Digitalisation croisant les métiers et les niveaux hiérarchiques s’est mis en place en début d’année, et un consultant est missionné pour cartographier les pratiques et les besoins dans les différents pays. D’ici l’été, l’idée est aussi d’interroger partenaires et prestataires, ainsi qu’un échantillon de clients/ occupants, avant de se pencher sur les solutions existantes sur le marché et de passer à une étape de POC dans 1 ou 2 pays à la rentrée.  MR


Suite page 64 62 N°113  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - AVRIL 2017


©SEGRO


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88