search.noResults

search.searching

note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
RETOUR D’EXPÉRIENCE


Mener de front la construction d’une nouvelle usine et la mise en place d’un système logis- tique entièrement automatisé complètement inédit dans le domaine de la literie, du stoc- kage jusqu’au camion. C’est le pari un peu fou relevé avec succès par le groupe Cofel, grâce à une analyse fonc- tionnelle et un gros travail de développement engagé avec l’intégrateur Viastore. Pour ce projet, tout ou presque a dû être réinventé, notamment pour s’adapter aux contraintes dimensionnelles des sommiers et des matelas.


COFEL Qui est Cofel ?


 Cofel est un groupe français appartenant à 50 % au groupe espagnol Pikolin et à 50 % au groupe sud- africain Steinhoff


 CA : environ 240 M€  950 employés  5 sites industriels en France avec les marques Epéda, Bultex et Mérinos.


 1,4 M de matelas et sommiers produits par an


 Référencé dans 4.000 points de vente


28 N°113  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - AVRIL 2017 Directeur Général de Viastore Systems France.


Un projet d’automatisation hors normes avec Viastore


I


l y a des moments qu’on n’oublie pas. « C’était un jour d’avril 2012, à 9h44. Nous étions en réunion quand on nous a signalé un départ de feu dans les bureaux position-


nés près des quais d’expédition », se souvient Eric Manné, Directeur de projet du groupe Cofel, leader fran- çais du marché de la literie (marques de matelas Epéda, Bultex et Mérinos). Au fi nal, l’incendie


sur le site indus-


triel et logistique de Perriers-sur-An- delle


(Eure), qui fabrique les matelas Epéda, est rapidement maîtrisé mais des dégâts matériels sont à déplorer, notamment au niveau de la toiture. Or celle-ci contenait de l’amiante. Le site entre dans une phase de désamiantage d’un an, avec des opérations d’expédi- tion « en mode dégradé » qui prennent le relais en s’appuyant, heureusement, sur un autre site du groupe sur lequel ont été aménagés des quais de fortune. « Nous étions sur une belle dynamique de croissance de 10 % par an depuis


7 ans, avec un CA qui avait doublé. Mais nous avions des stockages exté- rieurs un peu partout, sur plusieurs bâtiments, et les fl ux logistiques étaient très diffi ciles à gérer. C’est à la suite de cela que le projet de nouvelle usine est né », nous a confi é Eric Manné.


Le choix d’un projet local à 30 M€ A cette époque, au sein de Pikolin, qui détient le groupe Cofel, il existe des usines en Espagne qui ont des capacités disponibles de produc- tion de matelas. La société française tient à défendre toutefois un projet local. Elle trouve un terrain à 30 km de là, à Criquebeuf-sur-Seine, près de Rouen et commence les études et le chiffrage en partant d’une feuille blanche : fl ux matières premières, ateliers, produits fi nis, logistique. Et l’actionnaire donne fi nalement son aval pour la construction d’un nouvel ensemble usine + entrepôt logistique de 37.000 m2


. Investissement total :


Directeur de projet du groupe Cofel et Jean-David Attal,


Eric Manné,


©JL.ROGNON


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88