search.noResults

search.searching

dataCollection.invalidEmail
note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
L


e i


s 7.2. Maintenant lisez le texte et répondez aux questions qui suivent.


Nouvel Observateur 1h de télé en moins chaque jour divise par deux l’échec scolaire !


1. Le temps passé devant la télévision est mis en relation avec l’échec scolaire. Des chercheurs new-yorkais viennent de confirmer que plus un adolescent regarde la télévision, plus il risque d’avoir des problèmes d’apprentissage et de ne pas faire des études longues.


2. Dans les pays industrialisés, il est courant qu’enfants et adolescents soient scotchés au moins deux heures par jour devant la télévision. De précédentes études ont montré que cette activité était associée à de moins bonnes capacités scolaires et intellectuelles. On ne savait cependant pas très bien si c’est parce qu’un enfant est en difficulté qu’il a tendance à regarder plus souvent la télévision ou si c’est parce qu’il la regarde trop qu’il rencontre plus de problèmes à l’école. Les résultats de l’étude confirment que le temps passé devant la télévision par les jeunes adultes est positivement associé aux problèmes scolaires. Pour les chercheurs, c’est bien le fait de regarder la télévision qui met les adolescents en échec et pas le contraire.


3. Ainsi, les accros au petit écran auraient plus de problèmes de concentration et de difficultés à faire leurs devoirs, s’ennuieraient plus durant les


cours, iraient moins loin dans leurs études et seraient plus nombreux à détester l’école que les autres. Chez les adolescents de 14 ans qui ont l’habitude de regarder la télévision moins de deux heures par jour, une réduction de moitié du temps passé devant la lucarne divise par deux leur risque d’échec scolaire. Au contraire, lorsque ceux qui ont l’habitude d’y passer moins de 2 heures quotidienne se mettent à regarder plus souvent la télévision (une heure en plus chaque jour) ils doublent leur risque d’être en échec scolaire à l’âge de 16 ans.


4. Les résultats de cette étude sont d’autant plus inquiétants que dans un pays comme les États-Unis, la dépendance à la télévision semble commencer très tôt. Une étude publiée dans la même revue révèle que 21% des parents d’enfants âgés de deux à 24 mois avouent utiliser la télévision comme une « baby-sitter » ! Pour Jeffrey Johnson, il est fondamental de mieux savoir comment les effets néfastes de la télévision peuvent être atténués. Avec ses collaborateurs, ils comptent maintenant étudier comment d’autres activités, notamment celles qui sont pratiquées en week-end ou en vacances, contribuent à diminuer le risque d’échec scolaire.


Véronique Molénat, Nouvel Observateur


1. D’après la première section, que se passe-t-il si les jeunes regardent trop la télévision ? 2. i) Quelle expression suggère que c’est normal pour un jeune de passer du temps devant la télé ? (section 2)


ii) Pour le pronom « la » trouvez le mot auquel il se réfère. (section 2)


3. Relevez dans la troisième section deux problèmes pour ceux qui passent trop de temps devant le petit écran. a.……………………… b. ………………………


4. Dans la troisième section, trouvez les synomymes des mots suivants : a. télévision. b. loin de là.


5. À quoi correspond le chiffre « 21% » dans la quatrième section ? 6. The researchers show that TV can have a huge negative impact on young people. find two points that illustrate this. (50 words)


?


Rappel : pour réviser le passé proche, voir page 112.


67


z


e


A


i


d


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28