search.noResults

search.searching

dataCollection.invalidEmail
note.createNoteMessage

search.noResults

search.searching

orderForm.title

orderForm.productCode
orderForm.description
orderForm.quantity
orderForm.itemPrice
orderForm.price
orderForm.totalPrice
orderForm.deliveryDetails.billingAddress
orderForm.deliveryDetails.deliveryAddress
orderForm.noItems
Retour au pays


Après avoir passé des années sur le terrain avec les Nations Unies, je suis fière de pouvoir poursuivre mon travail humanitaire au Canada.


Lorsque j’ai pris mes fonctions de nouvelle Représentante du HCR au Canada au début de 2020, et lors de mon retour au pays, je n’aurais jamais imaginé que le Canada et le monde tels que nous les connaissions jusqu’à présent pourraient changer de manière aussi radicale dans les mois suivants et dans un proche avenir.


La pandémie de COVID-19 a laissé une marque indélébile dans nos vies et notre quotidien. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger nos familles et la communauté dans laquelle nous vivons. Imaginez comme notre vie serait compliquée si nous n’avions pas accès aux services de santé, ou à un logement dans lequel nous pouvons vivre et garder nos distances physiques en toute sécurité, et si nous n’avions pas accès à des produits de première nécessité comme de l’eau et du savon pour mettre en oeuvre les bonnes mesures d’hygiène. Pourtant, c’est ce que vivent les réfugiés, les demandeurs d’asile, les personnes déplacées et toutes les personnes qui relèvent de la compétence du HCR et dont le quotidien a déjà été largement compromis par les conflits, la violence, la persécution, l’incertitude économique et l’insécurité alimentaire.


Toutefois, la mission du HCR est de continuer à s’acquitter de sa tâche monumentale et difficile de leur apporter une aide


humanitaire. Nos collègues poursuivent leurs activités sur place en fournissant une assistance vitale aux réfugiés et personnes déplacées. En tant que Directrice adjointe du Bureau pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, j’ai dirigé les opérations du HCR en Afrique du Nord, comme en Libye, ainsi que dans les pays du Golfe, en Israël et au Yémen. Faire partie d’une équipe démontrant un tel engagement à fournir une aide vitale aux familles déplacées a été une réelle fierté pour moi. J’ai aussi pu voir les répercussions incroyables que vos dons peuvent avoir dans la vie de ceux qui doivent repartir de zéro.


Maintenant que je suis de retour au Canada, c’est un grand honneur et un immense bonheur que de porter le flambeau du HCR dans mon propre pays. Même lorsque je me trouvais à l’étranger, j’ai constaté avec fierté que notre pays continuait d’honorer sa tradition d’accueil des réfugiés, en particulier suite à l’explosion catastrophique qui s’est produite à Beyrouth, au Liban.


L’aide que vous apportez au HCR est primordiale et nous en avons jamais eu autant besoin que maintenant. Merci.


Rema Jamous Imseis Représentante du HCR au Canada


Une aide d’urgence pour les survivants de l’explosion mortelle à Beyrouth


économique qui a précipité encore plus la population et les réfugiés dans la pauvreté, une situation encore aggravée par la pandémie. Filippo Grandi, Haut Commissaire pour les réfugiés, a déclaré que la priorité première de l’organisation était d’aider 10 000 ménages en grande précarité à réparer et protéger leurs logements.


Avant que cette catastrophe ne se produise, le Liban connaissait déjà son lot d’épreuves depuis le début de 2020. Au mois d’août, l’explosion dévastatrice a ravagé une grande partie de Beyrouth, la capitale libanaise, faisant plus de 150 victimes et 5000 blessés et entraînant le déplacement d’environ 300 000 personnes. Cet accident tragique s’est produit alors que le pays faisait déjà face à une grave crise


2


Bien que tous les regards se portent sur cette crise, n’oublions pas non plus que le Liban subit aussi les répercussions de la pandémie et continue d’héberger des centaines de milliers de réfugiés syriens et d’autres pays. Toutes ces interventions, souvent sous-financées, requièrent d’intensifier nos efforts et notre soutien.


Le HCR distribue aussi du matériel d’étanchéité d’urgence, comme des bâches en plastique, du bois de charpente, des planches de contreplaqué et des outils. Grâce à une aide financière et en nature, il contribuera aussi aux travaux de rénovation d’autres logements.


© UNHCR/Ali Gharbieh


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8