This page contains a Flash digital edition of a book.
difficile à traiter, notamment dans les petites PME, mais absorbable, s’il est anticipé par l’entreprise ».


60% de personnes « toujours présentes »


84 % des 250 DRH français, interro- gés par Ayming dans son 8e


baromètre


selon son taux d’absentéisme et son rapport masse salariale/chiffre d’af- faires. Jacqueline Tropin, Avocate, cabinet LTA, souligne : « Il n’existe pas de définition légale de l’absen- téisme. La jurisprudence en droit du travail qui traite des causes d’absence, distingue les causes légitimes (jus- tifiées notamment par des arrêts de travail) ou non légitimes, ces dernières pouvant conduire à des retenues sur salaire ou à des sanctions discipli-


naires. Les entreprises ont intérêt à suivre le taux d’absence et à en ana- lyser les causes, pour pouvoir ensuite adapter les outils à ces différentes causes: par exemple, horaires flexibles dans les grandes villes (car des pro- blèmes de transport peuvent engendrer des retards), espaces de détente (pour se ressourcer et être ensuite plus effi- cace au travail), crèches (pour per- mettre aux mères de famille d’être plus présentes)... C’est néanmoins un sujet


publié en septembre 2016, mesurent et suivent leurs données d’absence. Pour Ayming, la mesure de l’absentéisme doit englober les arrêts maladie, acci- dent de travail et de trajet, maladies professionnelles et absences injus- tifiées. Le taux d’absentéisme 2015 en France du baromètre 2016 est de 4,55 % en moyenne pour 16,6 j calen- daires d’absence, sur une base statis- tique de 26.230 entreprises employant plus de 960.000 salariés. 60% des per- sonnes sont « toujours présentes », i.e. sans absence dans l’année. Le taux d’absence est élevé dans les transports : 5,40 % pour 19,7 j d’absence. Il s’élève à 4,43 % dans l’industrie, 3,95 % dans le commerce… Les femmes sont plus absentes (18 j/an) que les hommes (13,6 j/an). Les mères de famille ont encore souvent plus de charge fami- liale que leur conjoint et sont physio- logiquement plus sensibles aux affec- tions professionnelles telles que les troubles musculo–squelettiques (TMS). Le taux atteint 6,55 % chez les plus de 55 ans pour 23,9 j d’absence. Les seniors font l’objet d’absences longues pour des motifs de santé complexes. Le taux varie davantage avec la taille des équipes qu’avec la taille de l’entre- prise. « Plus l’équipe est grande, plus le travail semble impersonnel avec le sentiment d’un rôle moins essentiel, donc remplaçable », commente Yan- nick Jarlaud, Directeur Associé d’Ay- ming qui dirige le baromètre.


Jacqueline Tropin et Clara Lartigue, Avocates, cabinet LTA


De plus en plus d’états dépressifs et de burn out dans les arrêts prolongés Clara Lartigue, Avocate, cabinet LTA, traite des dossiers d’absentéisme récur- rent : « Un salarié absent doit légale- ment justifier de son absence dans les 48h. Souvent il prévient d’abord par téléphone. Quand il n’en prend pas la peine, c’est signe d’un problème et cela désorganise l’entreprise. Une entreprise doit s’interroger si elle a un


NOVEMBRE 2016 - SUPPLY CHAIN MAGAZINE  N°109 87


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118