This page contains a Flash digital edition of a book.
ENQUÊTE Optimisation de tournées


à chaque étape, et dont les terminaux peuvent charger la tournée et alimenter en données les logiciels d’optimisation (voir SCMag N°59).


Un éditeur établi comme PTV Group


s’est fait une spécialité de l’intégration dans ce canal télématique, d’abord via le géocodage puis sur le suivi d’exécu- tion. Sans compter l’intégration de ses briques dans plusieurs TMS du mar-


Des entreprises françaises sous-équipées


« Il y a 2 à 3 ans de décalage avec la dynamique observée dans les fi liales de PTV Group en Allemagne, en Europe du Nord ou au Benelux. Les clients y sont plus divers, le monde du trans- port cohabitant avec celui des services, avec de nombreux petits acteurs alors que les projets français totalisent plusieurs dizaines de véhicules, et bien au-delà », remarque Marc Dalbard. Parmi les explications suggérées : une certaine résistance au changement en France, où l’on privilégie des gestionnaires d’exploitation d’expérience, alors qu’ailleurs elle est souvent confi ée à des 25-35 ans formés à la logistique, pour lesquels l’utilisation d’un outil informa- tique tombe sous le sens. « L’outil permet pourtant de se libérer de tâches fastidieuses pour amener ailleurs sa valeur ajoutée, comme l’optimisation des livraisons faisant déraper le coût moyen », note-t-il. Côté start-up, on considère en tout cas ce sous-équipement comme une opportunité, quitte à forcer le trait. Dans son business plan, l’une estimait que 80 % des entreprises opérant des tournées restaient à équiper, et que pour les autres 20 %, l’heure était au renouvellement des solutions !  MR


Geoconcept perce dans le cloud chinois


Depuis peu, les clients de la plate-forme chinoise OTMS ont accès à la solution TourSolver Cloud de l’éditeur français Geoconcept. Créée en 2013, la start-up a constitué une palette de solutions orientées transport, proposées en SaaS aux chargeurs implantés localement. « Après une 1ère


rencontre en avril, le projet s’est vite monté. Un élément-clé a été le volet


cloud, adossé à la présence de Microsoft Azur à l’intérieur du fi rewall chinois, pour plus de performance », note-t-on chez Geoconcept. L’intérêt suscité : pour les chargeurs, adresser des tournées optimisées aux transporteurs locaux permettra de négocier les tarifs sur une base plus objective ; et un module facilitera la découpe des zones cohérentes à attribuer à ces prestataires, d’habitude sélectifs sur les points qu’ils livrent.  MR


ché, notamment en optimisation de tournées. « Nous sommes avant tout éditeur de composants et de solutions logicielles, pour d’autres acteurs tech- nologiques comme pour les entreprises utilisatrices, indique Marc Dalbard, Responsable Marketing de PTV Group en France. A ce titre nous accompa- gnons les attentes du marché, comme avec le module Drive & Arrive lancé l’an dernier, qui permet de calculer et de partager l’heure d’arrivée estimée à chaque étape d’une livraison. » Cette ETA (Estimated Time of Arrival), beau- coup de solutions s’emploient d’ailleurs à la fi abiliser et à la partager entre tous les maillons de la chaîne. « Elle permet d’optimiser la gestion dynamique de ses quais pour le destinataire B2B, pour- suit-il. Pour le transporteur de donner de la visibilité plutôt que de subir un principe de pénalisation des retards qui l’oblige à prendre des marges de sécu- rité contre-productives. Et côté B2C, l’ETA est même devenue cruciale pour les livraisons aux particuliers. » Vu la connexion avec les SI des différentes parties, c’est dans une version cloud que cet outil est directement sorti chez PTV. Notons que le rachat du britan- nique DPS, fi n septembre, enrichit son offre d’un outil d’optimisation de tour- nées en version cloud, allégeant les questions d’intégration et moins com- plexe à paramétrer. Avec de nouveaux prospects à la clé.


Mapotempo suscite l’intérêt


Près d’une dizaine de sites de Star’s Service ont commencé à utiliser ses services, de même qu’Heppner qui est au stade du POC sur sa plate-forme nantaise. Mais c’est aussi au cré- neau des TMS que s’attaque Mapotempo, qui a signé en mai avec Teliae pour des modules de cartographie et d’optimisation. Cependant, le gros des références repose sur un canal télématique, via des acteurs comme Tomtom Telematics ou Masternaut, pour des profi ls de clients plus tertiaires.  MR


40 N°109  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - NOVEMBRE 2016


Premiers pas dans le cloud La trajectoire est assez similaire pour Geoconcept, où la mise à disposition de solutions d’optimisation en ver- sion cloud a débuté courant 2016 en France. « A la fois pour disséminer auprès des TMS et autres qui ne pro- posent pas d’optimisation, mais aussi en réponse aux demandes d’entreprises n’ayant pas forcément les infrastruc- tures et les équipes IT pour se lancer dans un déploiement maison, à gérer en mode projet avec des problématiques de serveurs, de maintenance ou de mise à jour, relève Didier Robert, Directeur Général Adjoint de Geoconcept. Cela peut aussi être le moyen de tester rapi- dement l’adéquation à ses besoins d’une solution comme TourSolver Cloud, avant d’envisager une intégration plus poussée avec ses SI et d’autres solu-


©GEOCONCEPT


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118