This page contains a Flash digital edition of a book.
L’ESSENTIEL Ils Bougent


Jean-Baptiste Hochart va développer la RFID chez Frequentiel Le chargé du développe- ment de la nouvelle agence lilloise de l’intégrateur Fre- quentiel s’appelle Jean-Bap- tiste Hochart. Ce détenteur d’un master de management international de l’Univer- sité catholique de Lille était précédemment Directeur de ventes RFID d’Embisphère,


la société « spin-off » de Décathlon spéciali- sée dans les solutions RFID pour le retail. Et c’est justement avec l’objectif de « maintenir son leadership dans la RFID et développer son portefeuille client dans le secteur du retail » que Frequentiel l’a recruté. L’intégrateur com- mercialise déjà sa solution middleware de traçabilité Octo+ Retail auprès de clients tels que Galeries Lafayette, Cleor, Vente-privée. com et Orchestra. Outre Lille, Frequentiel est implanté au niveau national à Aix-en- Provence, Bordeaux, Montpellier, Paris et Toulouse.  JLR


Christophe Henry à la tête d’Egemin France Début octobre, Christophe Henry s’est vu confi er la direction générale de la fi liale française d’Egemin Automation, l’une des 7 que compte ce spécialiste des systèmes automatisés dans le monde. Implantée près de Nancy et à Dijon, celle-ci approche la vingtaine de collaborateurs et a réalisé 11,1 M€ de CA en 2015 (131,5 M€ pour le groupe). « Egemin France enregistre une croissance importante et la structure gagne en autonomie. Il s’agit d’être plus que jamais réactif face aux besoins des clients, en mettant notamment l’accent sur la conception et l’avant-vente, mais tout en continuant de s’appuyer sur les ressources des équipes anversoises », nous explique Christophe Henry. Celui-ci se souvient d’ailleurs d’avoir contribué à la 1ère


commande française d’Egemin au


début des années 90, alors qu’il débutait sa carrière chez Mory, après une formation en logistique à l’université d’Aix Marseille II. Son parcours l’a ensuite amené chez Daher, à la tête d’une équipe au service d’un grand client du presta- taire logistique, puis à des responsabilités Supply Chain chez Grundig et Airwell. Ces dernières années, c’est à l’intégra- tion des problématiques de l’automatisation dans le monde de l’immobilier industriel et logistique qu’il s’était employé, notamment auprès de l’Agence Franc.  MR


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118