This page contains a Flash digital edition of a book.
Bénéfi ces par secteur


Jusqu’à 5O% de réduction des coûts de non-qualité


Gain de 75% du temps de contrôle des stock


tention et détecter leurs mouvements en temps réel sur l’ensemble de l’aéroport. Le déploiement de ces capteurs permet de mieux dimensionner ces équipements.


POC, un facteur clef de succès Les projets Track & Trace impliquent de défi nir très clai- rement les objectifs poursuivis et d’identifi er la technolo- gie minimale requise.


Le contexte est propice à l’expérimentation des techno- logies de Track & Trace, notamment sous un format de Proof of Concept (POC) pour limiter les coûts d’expéri- mentation et confi rmer ou infi rmer des cas d’usages (à la fois sur les bénéfi ces économiques, opérationnels et qualitatifs). Tout d’abord, il convient de défi nir un périmètre pré- cis d’expérimentation (site, cas d’usage précis, avec des limites claires, éléments clés techniques et techno- logiques), d’y associer la technologie avec le meilleur rapport coût-réponse au cahier des charges (et en sélectionnant les partenaires) mais surtout d’intégrer les équipes locales pour co-construire la solution, amplifi er l’adoption et faciliter la conduite du changement. Ces éléments vont de pair avec la construction d’un dossier fi nancier et opérationnel complet (investissements pour les capteurs, plates-formes, bases de données, système SI) pour évaluer la performance du POC et prouver l’intérêt économique du cas d’usage. Par ailleurs, la généralisation des POC implique un changement de culture pour les entreprises. En effet, ces expérimentations doivent s’accompagner d’une acceptation de l’échec pour accélérer l’industrialisation d’autres solutions. D’autre part, une logique de version de la solution est clé en commençant par des solutions


114 N°109  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - NOVEMBRE 2016


Réduction de 10 – 20% des coûts de logistique retours


simplifi ées avant d’envisager des versions plus élaborées pour répondre à l’ambition initiale. Nos retours d’expé- rience montrent que la mise en concurrence de plusieurs solutions pour un même cas d’usage sur plusieurs sites amène une émulation positive et renforce la capacité à innover et à trouver la solution répondant le mieux au cas d’usage.


Dans un contexte d’intégration des Supply Chains, les gains issus du Track & Trace seront maximisés s’ils sont étendus et analysés sur l’ensemble des étapes de la chaîne de valeur (exemple : traçabilité et collaboration avec les fournisseurs, suivi des processus de fabrication, interac- tions avec le client fi nal). Enfi n, pour l’industrialisation, la capacité à traiter et orchestrer les fl ux d’informations entre les systèmes d’in- formations souvent nombreux et dédiés à une partie du processus (MES, WMS, TMS, etc.) sera essentielle.


Futures opportunités pour le Track & Trace 2.0 Les capteurs Track & Trace 2.0, en témoignant de leur environnement et de l’utilisation des objets qui les portent, offrent des opportunités de valorisation de la donnée capturée. Par exemple, un transporteur, ayant équipé ses camions de trackeurs, pourrait monétiser ces données pour informer de l’état des routes. Un assureur pourrait moduler son bonus/malus en fonction de la typologie de conduite. Les objets connectés ouvrent la voie à de nouveaux services comme la gestion de fl otte, une facturation au km en temps réel… Quant aux équipements dotés d’antennes, ils peuvent être utilisés différemment : déjà être exploités pour le réseau interne, voire être source de mutualisation avec d’autres acteurs… 


CAPGEMINI


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118