This page contains a Flash digital edition of a book.
L’ESSENTIEL Mes News


Gefco réorganise son offre L


e prestataire logistique restructure son offre, avec un nouvel habil- lage marketing et commercial.


Pour Gefco, l’enjeu est d’une part d’en- tériner la globalisation de ses activités, et d’autre part, d’apparaître comme un partenaire bien organisé mais fl exible pour servir ses clients, essentiellement industriels. En pratique, 3 niveaux d’expertises ont été défi nis. Baptisé Core Freight, le 1er


englobe la gamme


niveau s’inscrit dans une logique d’approvisionnement et de distribution porte-à-porte, évidemment adossée


de ses prestations de transport rou- tier, aérien ou maritime, ainsi que des connexions avec le monde ferroviaire. A ce niveau, Gefco fait valoir une ges- tion opérationnelle robuste et standar- disée, avec un accent sur la sécurité des marchandises et le respect des délais. Sous la bannière Integrated Logistics, le 2e


au transport Core Freight, mais enrichie de prestations à valeur ajoutée : stockage et prépara- tion de commandes, gestion des emballages réutilisables, services douaniers et de représentation fi s- cale. Le tout piloté par une tour de contrôle assurant une vision à 360° des opérations, avec une optique d’optimisation. Avec le 3e


et


dernier niveau, Strategic-Xpert, Gefco prend la main sur le pilotage des fl ux et de la Supply Chain en tant que Lead Logistics Provider (LLP) ou 4PL. Avec une approche forcément sur mesure. Par ailleurs, l’offre met désormais en avant 2 expertises transversales : Industry Solutions et Geo-Gateways. La 1ère


se veut sectorielle avec des équipes spécialisés automobile, défense, high- tech, énergie et autres, tandis que la 2e est géographique, afi n d’accompagner


SCD Luisina automatise la ramasse de 60 % de ses produits


L


e spécialiste breton des équipements pour cuisines et salles de bain SCD Luisina a équipé voici quelques mois son unique entrepôt de Rennes (12.000 m2


) d’un système


mini-load (transstockeur pour bacs plastique) de Mecalux. « Nous devons traiter les commandes dans des délais de plus en plus courts. En parallèle, nos opérateurs pouvaient par- courir jusqu’à 7 km/ j au sein de l’entrepôt. Ce projet d’auto- matisation de la ramasse sur 60 % de nos produits a permis notamment de réduire leurs déplacements de près de 70 % », explique Dominique Lambert, Res- ponsable dépôts chez SCD Luisina. Pour défi nir ses fl ux et re-paramé- trer son WMS existant Refl ex afi n qu’il prenne en charge de nouveaux modes de préparations et la synchro- nisation avec le WCS de Mecalux, l’entreprise s’est fait accompagner d’Hardis Group (éditeur de Refl ex WMS). Le paramétrage et l’inter- façage des 2 solutions a duré près de 6 mois, entre septembre 2015 et mars 2016. SCD Luisina est présente dans 30 pays et propose un cata- logue de plus de 650.000 articles. Son entrepôt de Rennes traite chaque année 190.000 commandes.  JLR


10 N°109  SUPPLY CHAIN MAGAZINE - NOVEMBRE 2016


les clients sur des marchés prioritaires comme la Russie, les pays baltes ou de la CEI, mais aussi le Maghreb, l’Asie de l’Est ou les Amériques. Enfi n, à tout ce redécoupage s’ajoute une dernière offre à part, One Time Solutions, à travers laquelle Gefco fait valoir son expertise en gestion de projets pour des besoins spécifi ques et ponctuels, qu’il s’agisse de transport hors gabarit, de concou- rir à l’organisation d’un événement ou d’assurer le transfert d’une unité de production.  MR


Mutual Logistics va lancer un réseau national de « pooling »


incent Denis, Président de Mutual Logistics, ambi- tionne de lancer un réseau national de 7 centres de distribution multi-industriels spécialisés pour desservir tous les réseaux logistiques de la grande dis- tribution. Pour construire ce réseau, dénommé Mutual Food, il entend répliquer ce qui a déjà été réalisé dans son entrepôt de 34.000 m2


V d’Orléans (ex Logismark),


qui accueille déjà une cinquantaine d’industriels dans l’épicerie, les vins et les produits DPH, parmi lesquels Michel & Augustin, Jordans’, Nautilus et Triumph. « Nous proposons aux industriels de massifi er le trans- port amont, le stockage et la livraison aux plates-formes de la GMS afi n de réduire leurs coûts et d’augmenter leur compétitivité », a déclaré Vincent Denis. Mutual Logistics annonce qu’il entend ouvrir 6 centres de distribution supplé- mentaires d’ici 18 mois pour couvrir l’ensemble du territoire à Hon- fl eur (Calvados), Cholet (Maine-et-Loire), Roye (Somme), Beaune (Côte d’Or), Montauban (Tarn- et-Garonne) et Orange (Vaucluse).  JLR


©HARDIS


©MUTUAL LOGISTICS


©GEFCO


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118