This page contains a Flash digital edition of a book.
REPRODUCTION INTERDITE


Châteaux Le château de la Bastide de Sampzon


Ce château est situé au pied du rocher de Samp- zon, non loin du confluent du Chassezac et de l’Ardèche. La première mention date de 1197. Il a appartenu successivement à plusieurs mai- sons nobles : Sampzon, seigneurs du château de la Beaume et de la Bastide (XIIe (XIVe


siècle), Adillon siècle), Rochier(XVIIe siècle). Le marquis de


la Garde Chambonas l’acquit en 1643. Il passa à Jean-Louis Tardy de Montravel en 1780, puis fut revendu à plusieurs reprises . La structure d’origine à gros donjon carré et à deux tours rondes est très lisible. Brûlé par les Camisards en 1703, il tombait en ruine car il n’était habité que par des fermiers jusqu’à la res- tauration effectuée de 1860 à 1875 par made- moiselle de Montravel. Actuellement, la Bastide est dévolue au tourisme et un camping-parc de loisirs s’étend à ses pieds.


Autour de Ruoms, une série de forteresses médiévales gardaient les vallées de l’Ardèche et du Chassezac. Au sud, la Bastide de Sampzon, le château de la Selve à Comps, la commanderie des templiers de Jalès et le château de Saint-Alban sur la rive gauche du Chassezac. Au nord, en amont de la vallée de l’Ardèche, les châteaux de la Borie, de Balazuc et de Vogüé jouaient le même rôle défensif depuis l’époque féodale. La structure de tous les châ- teaux de la région - appelés également bastides - aussi bien la


Le château de Saint-Alban-sous-Sampzon


Ce château a appartenu aux Agulhac, qui jouèrent un rôle pendant les guerres de Religion, et aux Anglejan à partir de1629. Les huguenots l’atta- quèrent en 1587 et tuèrent le seigneur de Ligo- nès. En 1752, il devînt la possession de Charles Richard, fils d’un négociant en soie (mangonier), originaire de Saint-Alban, conseiller à la Cour de Montpellier, qui se qualifia seigneur de Baume- fort. Il avait épousé en 1740 Suzanne La Tourre de Peyroche (famille des Tourre de Chaussy). Il acquit une partie des possessions et des sei- gneuries du duché de Joyeuse (Labeaume , Auriolles, Sampzon, Grospierres et Saint-Alban) vendus en 1787 par la comtesse de Marsan. En 1879, le château passa à la famille de Limayrac à la suite du mariage de Jeanne Richard de Bau- mefort avec Casimir de Limayrac. L’énorme donjon carré est flanqué de deux tours rondes et de deux échauguettes. Des hourds dont les supports sont visibles couronnaient le donjon.


89


maison forte de Chaussy que l’important château de Vogüé, est composée d’éléments défensifs très comparables. Le donjon pri- mitif de forme carrée est complété vers les XIVe


, XVe siècles par


une enceinte de plan carré cantonnée de tour d’angle rondes ou de poivrières juchées sur les contreforts. Le portail est surmonté d’une bretèche. Des traces de mâchicoulis supportant les chemins de ronde sont visibles. Les aménagements à partir du XVIe font disparaître les meurtrières au profit de fenêtres à meneaux.


siècle


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60  |  Page 61  |  Page 62  |  Page 63  |  Page 64  |  Page 65  |  Page 66  |  Page 67  |  Page 68  |  Page 69  |  Page 70  |  Page 71  |  Page 72  |  Page 73  |  Page 74  |  Page 75  |  Page 76  |  Page 77  |  Page 78  |  Page 79  |  Page 80  |  Page 81  |  Page 82  |  Page 83  |  Page 84  |  Page 85  |  Page 86  |  Page 87  |  Page 88  |  Page 89  |  Page 90  |  Page 91  |  Page 92  |  Page 93  |  Page 94  |  Page 95  |  Page 96  |  Page 97  |  Page 98  |  Page 99  |  Page 100  |  Page 101  |  Page 102  |  Page 103  |  Page 104  |  Page 105  |  Page 106  |  Page 107  |  Page 108  |  Page 109  |  Page 110  |  Page 111  |  Page 112  |  Page 113  |  Page 114  |  Page 115  |  Page 116  |  Page 117  |  Page 118  |  Page 119  |  Page 120  |  Page 121  |  Page 122  |  Page 123  |  Page 124  |  Page 125  |  Page 126  |  Page 127  |  Page 128  |  Page 129  |  Page 130  |  Page 131  |  Page 132  |  Page 133  |  Page 134  |  Page 135  |  Page 136  |  Page 137  |  Page 138  |  Page 139  |  Page 140  |  Page 141  |  Page 142  |  Page 143  |  Page 144  |  Page 145  |  Page 146  |  Page 147  |  Page 148  |  Page 149  |  Page 150  |  Page 151  |  Page 152  |  Page 153  |  Page 154  |  Page 155  |  Page 156  |  Page 157  |  Page 158  |  Page 159  |  Page 160  |  Page 161  |  Page 162  |  Page 163  |  Page 164  |  Page 165  |  Page 166  |  Page 167  |  Page 168  |  Page 169  |  Page 170  |  Page 171  |  Page 172  |  Page 173  |  Page 174  |  Page 175  |  Page 176  |  Page 177  |  Page 178  |  Page 179  |  Page 180  |  Page 181  |  Page 182  |  Page 183  |  Page 184  |  Page 185  |  Page 186  |  Page 187  |  Page 188  |  Page 189  |  Page 190  |  Page 191  |  Page 192  |  Page 193  |  Page 194  |  Page 195  |  Page 196  |  Page 197  |  Page 198  |  Page 199  |  Page 200  |  Page 201  |  Page 202  |  Page 203  |  Page 204  |  Page 205  |  Page 206  |  Page 207  |  Page 208  |  Page 209  |  Page 210  |  Page 211  |  Page 212  |  Page 213  |  Page 214  |  Page 215  |  Page 216  |  Page 217  |  Page 218  |  Page 219  |  Page 220  |  Page 221  |  Page 222  |  Page 223  |  Page 224  |  Page 225  |  Page 226  |  Page 227  |  Page 228  |  Page 229  |  Page 230  |  Page 231  |  Page 232  |  Page 233  |  Page 234  |  Page 235  |  Page 236  |  Page 237  |  Page 238  |  Page 239  |  Page 240