This page contains a Flash digital edition of a book.
COIN FRANCO


La marche nordique : une activité sportive à découvrir


Partie II : Les aspects techniques par Marie-Claude Gosselin et Annick Cossette


nordique. Dans le présent article, nous vous présenterons, dans un premier temps, les particularités des bâtons. Par la suite, nous in- troduirons les concepts de la technique de base et de ses principales composantes. Nous consacrerons la dernière partie à la description d'une technique d'intensité supérieure destinée davantage aux marcheurs de calibre sportif.


L


Spécificité des bâtons Longtemps pratiquée par les fondeurs, la marche nordique ne


requérait au départ que des bâtons de ski de fond standards. À partir du moment où la marche nordique est devenue une activité à part entière, les bâtons se sont modifiés, permettant ainsi le raffinement de la technique. À première vue, nous pourrions croire que les bâtons de marche nordique sont similaires aux bâtons de « hiking/trekking ». Malgré quelques ressemblances, les caractéristiques des bâtons de marche nordique doivent impérativement être présentes pour réaliser la « vraie » technique. La principale différence se situe au niveau de la dragonne. Plus près du gant que de la ganse, la drag- onne permet un contact rapproché au bâton en tout temps. Celle-ci est fixée sur une poignée peu massive, légère et confortable. La marche nordique exige un relâchement complet du bâton et celui-ci doit pouvoir être rapidement ressaisi.


18 canfitpro NOVEMBER/DECEMBER 2013 La seconde différence concerne l'embout de caoutchouc utilisé


sur les surfaces plus lisses. Alors que la plupart des bâtons sont ac- compagnés d'embouts plats, ceux pour la marche nordique ont des embouts biseautés. Cela est nécessaire vu l’angle dans lequel les bâtons sont maintenus tout au long de la marche. Enfin, bien que les bâtons de « hiking/trekking » soient généralement constitués d'aluminium, cette matière n'est pas recommandée pour des bâtons de marche nordique. Les matériaux les plus adéquats sont le carbone, le titane et la fibre de verre. Un composite de ces matériaux per- met solidité et légèreté tout en réduisant les vibrations au niveau des articulations des membres supérieurs.


'article précédent dressait un portrait général de la marche nordique en vous faisant découvrir l'historique, les bien- faits ainsi que les principaux courants liés à cette activité sportive. Suite à cette mise en contexte générale, nous aborderons maintenant l'aspect pratique de la marche


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56