This page contains a Flash digital edition of a book.
La sacristie contient toujours des habits sacerdotaux


Les deux cloches sonnent l’heure et la demie et carillonnent à midi et le soir


L’abside romane


L’Intérieur de la nef


Aux subventions s’ajoutent les dons de plusieurs familles de la commune et les travaux démarrent au printemps 2011. La société retenue, SER-BTP de Quint-Fon- segrives (31), choisit pour chef de chantier Eric Fadet un habitant du Mas d’Auvignon qui mettra beaucoup de cœur à réaliser un bel ouvrage.


Fin 2011, la restauration est presque achevée : ● la totalité des toitures remplacée, ● l’électricité remise aux normes, ● des reprises de maçonnerie effectuées sur les façades


● l’escalier et les paliers du clocher restaurés


● l’horloge et les cloches de nouveau en fonction par des mécanismes électriques


● le clocher-tour protégé par un paratonnerre


La porte-tour


La voûte avant restauration


La remise en état de la sacristie et l’assai- nissement des abords de l’édifice marque- ront la fin de la première tranche de res- tauration.


Comme le déclare Véronique Nabinho : « L’émotion des anciens du village lorsque les cloches muettes depuis des décennies sonnèrent de nouveau fut la plus belle des récompenses pour les acteurs de cette res- tauration »


Mais déjà l’association lorgne du côté de la porte-tour du village, un édifice ayant conservé sa voûte et un étage mais perdu sa toiture. Efficacité et complé- mentarité entre les acteurs associatifs et municipaux, un exemple à envier ! ■ S.B.


N°40 ● MAIGNAUT PASSION Info ● 19


©REPORTAGE MP INFO


©François Leydier


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20