This page contains a Flash digital edition of a book.
MODEBijoux PARIS


Contact Mail: chicspiqures@yahoo.com Site: http://www.ChicsPiqures.com


Cendrine Martin


TOUT EST SOURCE D’ INSPIRATION : SOI , NOTRE VÉCU, NOTRE ENTOURAGE... MÊME PARFOIS LES INFLUENCES INCONSCIENTES !


Depuis quand pratiquez-vous votre activité ? Après quelques mois de travail en amont, je me suis inscrite à la Chambre des Métiers en novembre 2010.


Quel est votre parcours initial ? Un diplôme d’assistante de direction trilingue en poche, j’ai d’abord occupé des postes dans le marketing ou le juridique, ce qui m’a permis d’acquérir des compétences qui me sont essen- tielles aujourd’hui. Car au-delà de mon activité créative, je suis créatrice d’entreprise, avec tout ce que cela implique comme polyvalences…


Quelles sont vos sources d’inspirations ? Quand on me posait cette question au début, j’avais énormément de mal à l’exprimer car pour moi cela relevait de l’impalpable. Tout est source d’inspiration : soi, notre vécu, notre en- tourage... Même parfois les influences inconscientes ! Petit à petit, j’ai réalisé que mes bijoux, les noms que je leur choisissais, les tis- sus que j’utilisais, etc… Tout cela suivait une logique, tellement innée qu’elle ne m’avait pas sautée aux yeux : mes ChicsPiqures étaient le reflet de ma passion du voyage ! ... Avide de dépaysement et de liberté, j’ai passé près dix ans de ma vie de trentenaire à barou-


34


der sac au dos à la rencontre d’autres cultu- res, d’autres climats... Je partais chaque année pendant deux mois, tantôt en Afrique, tantôt en Amérique Centrale ou Amérique du Sud, en Europe, en Asie… Des expériences qui ne cessent de m’inspirer aujourd’hui encore. Et puis comme je suis insom- niaque de naissance, je lis beaucoup, de tout.


Pouvez-vous nous parler de votre « Style » et de vos techniques ? Mon style passe avant tout par le choix de tis- sus hauts-en-couleurs : des tissus japonais, des batiks, des wax africains… Et évidemment, par cette touche « bijoux du monde » propre à mes inspirations. Mes techniques varient selon mes collections : pour les ‘kanzashis’ par exemple, il s’agit d’un procédé de pliage/assemblage à la façon des ori- gamis. Pour les collections ‘bandO’ et ‘french lingerie’, j’utilise du cuir monté sur l’envers, doublé de tissu et bordé en machine au point de bourdon. De même pour la collection de sau- toir ‘ZIngarO’ pour laquelle il m’a aussi été né- cessaire de m’intéresser à d’autres techniques que la couture pour le montage des perles, le travail du fil métallique…


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16  |  Page 17  |  Page 18  |  Page 19  |  Page 20  |  Page 21  |  Page 22  |  Page 23  |  Page 24  |  Page 25  |  Page 26  |  Page 27  |  Page 28  |  Page 29  |  Page 30  |  Page 31  |  Page 32  |  Page 33  |  Page 34  |  Page 35  |  Page 36  |  Page 37  |  Page 38  |  Page 39  |  Page 40  |  Page 41  |  Page 42  |  Page 43  |  Page 44  |  Page 45  |  Page 46  |  Page 47  |  Page 48  |  Page 49  |  Page 50  |  Page 51  |  Page 52  |  Page 53  |  Page 54  |  Page 55  |  Page 56  |  Page 57  |  Page 58  |  Page 59  |  Page 60