This page contains a Flash digital edition of a book.
Maignaut, village médiéval par Bertrand Boquien


(extrait de la première partie « Du Moyen-Âge au début du XIXe siècle)


Clos de murs, au pied d’un château et plus tard de l’église. S’il a gardé des pans de son mur d’enceinte et une porte il ne ressemble plus guère au village au bâti serré qu’il était encore au début du XIXe


siècle. La motte et le village L


e plus ancien monument de Maignaut est une butte de terre artificielle : la motte sur laquelle fut élevé le premier château. Le châ- teau sur motte est un château d’un type nou- veau, qui se diffuse dans toute l’Europe au cours du XIe


siècle. Une butte circulaire,


entourée d’un fossé, supporte une tour de bois. A son pied, une seconde enceinte forme la « basse-cour », abritant les dépendances du château et servant de refuge aux populations en cas de danger. C’est peut-être au XIe


siècle


que fut construite la motte de Maignaut, tou- jours en place dans le village. Sa forme s’est


un peu altérée au fil du temps : elle n’est plus guère lisible à l’ouest, ni au sud, où le talus a été remodelé. C’est au nord et à l’est, qu’elle a le mieux conservé sa forme originelle. Au pied de cette motte et de sa tour, à l’ouest, s’est groupé un village. Il compte 18 « feux » (foyers) en 12871


. Vers le XIVe siècle, il fut


entouré d’un mur d’enceinte dont les vestiges sont encore visibles aujourd’hui. La fouille menée par l’historienne Renée Mussot-Gou- lard en 1983 a démontré que la construction des murs n’était pas l’acte de naissance du vil- lage. Avant la construction des murs, trois habitats s’étaient succédé dans un même point du village. Le dernier fut sans doute détruit dans le feu et la guerre2


. Ce plan


. La construc-


tion de l’enceinte a sans doute été l’occasion d’un réaménagement de l’habitat, selon le tracé orthogonal et relativement régulier que montre le plan cadastral de 18163


nous a transmis presque intacte la forme du village de la fin du Moyen Âge, telle que l’avaient façonnée d’abord la construction de la motte, puis la construction d’un nouveau château en pierre et l’édification d’une enceinte villageoise. On pourrait définir Mai- gnaut, d’après ce plan, comme la juxtaposi- tion d’un cercle (la motte) et d’un carré (l’en- clos villageois). La motte, de forme à vrai dire plus ovoïde que circulaire, est parfaitement dessinée. L’enceinte villageoise forme un carré, un peu aplati au nord-est et au sud-est,


N°39 ● MAIGNAUT PASSION Info ● 13


Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7  |  Page 8  |  Page 9  |  Page 10  |  Page 11  |  Page 12  |  Page 13  |  Page 14  |  Page 15  |  Page 16