This page contains a Flash digital edition of a book.
6
avec Julie Bordas, le château de Douillac nécessitant de coûteuses réparations et étant isolé.
En 1878 elles reçurent le père Cros, puis en 1885 et en 1886 le père Sempé, supérieur des
chapelains de la Grotte, lesquels voulaient consulter et copier les archives du préfet Massy.
Léonice Vazeilhes leur interdit de publier le dossier et demanda au père Sempé, en réparation
des torts subis par son mari, un titre de marquis pontifical. Rome ayant fait savoir qu’il fallait
pour cela payer des droits élevés, Léonice Vazeilhes refusa disant qu’il s’agissait d’un juste
dédommagement, la négociation tourna court.
A la fin des années 1880, les propriétés du
Limousin durent être vendues à la suite des
mauvaises affaires faites par ses fils. La
propriété Douillac fut mise en vente une
première fois au tribunal en 1886. Il y eut
plusieurs enchères, un premier adjudicataire fut
M. Delcaire, il y eut une folle surenchère de la
baronne Massy et une autre surenchère d’une
personne vivant en Suisse. Douillac fut
finalement adjugé à M.Barthélemy Saint-Marc
Girardin en 18896.
Léonice Vazeilhes retourna vivre à Paris et y
mourut le 21 avril 1894, âgée de 70 ans. Elle fut
la première à être inhumée le 23 avril 1894,
dans la concession achetée par Léonce Massy,
son fils cadet, dans l’ancien cimetière de Massy.

Oscar Massy et Léonice Vazeilhes eurent 4 enfants :
11.1 Marguerite Berthe Jacqueline MASSY, née à Ambert le 29 mai 1845, elle épousa
à Saint-Yrieix le 6 novembre 1872 Joseph FARGEAUD d’EPIED, fils d’Auguste
Fargeaud d’Epied et de Thérèse Lajoumard de Bellabre, né en 1836. Après son
mariage elle vécut au château d’Epied où elle recueillit sa grand-mère Julie Bordas,
qui avait testé en sa faveur le 18 juin 1873, Julie Bordas vécut à Epied jusqu’à sa mort
en 1879.
Marguerite Maasy ne se plaisant pas à la campagne vécut ensuite à Limoges où elle
suivit de près l’éducation de son fils Hubert, puis à Paris où elle mourut en 1897. Son
mari mourut en 1899.

11.2 Roger MASSY, né en 1849, mort en bas âge.

11.3 Pierre Antoine Marie Georges MASSY, né à Tarbes le 2 juillet 1851, il fit
modifier son état civil afin de pouvoir prendre le titre de baron de Massy le 10 juin
1899, s’inventant, semble-t-il, une ascendance avec un compagnon de Jeanne d’Arc.
Il obtint son baccalauréat en octobre 1869, entre cette date et la chute de l’Empire il
occupa un emploi au ministère des Finances. Il partit ensuite à Saint-Yrieix, eut des
velléités de s’engager pour prendre part aux combats et s’inclina devant le refus de sa
mère. Bonapartiste convaincu il envoya en 1873 ses condoléances au Prince impérial
après la mort de son père l’empereur Napoléon III et en 1879 assista à Chislehurst
(Kent) aux obsèques du Prince impérial.
Avec son frère Léonce il acheta des carrières de kaolin à Fargetas, près de Coussac-
Bonneval, ce qui se révéla un mauvais placement et provoqua leur revers de fortune.

6 Bureau des hypothèques de Saint-Yrieix, vol. 237 n° 207 du 6.6. 1889. Quittance de Maître Boutaud Lacombe
du 8.8.1889.
Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7
Produced with Yudu - www.yudu.com